14 juin 2012

La vigne, c'est pédagogique

Reçu voici quelques jours, ce communiqué qui donne l'espoir d'une transmission du patrimoine viticole, à l'image de ce qui se fait à Banyuls avec la vigne des enfants...

Après les grandes vacances, les élèves de la classe CM1/CM2 de l’école Jules Ferry à Amboise vont vendanger la vigne du Clos des Châteliers dès la fin de septembre/début octobre ! Situé à deux pas du Château royal d’Amboise, le Clos des Châteliers est une jeune vigne, cultivée en noble Chenin, porteuse d’un ambitieux projet oeno- touristique soutenu par la municipalité, qui a pour volonté de redonner à Amboise, son identité viticole et à l’Appellation Touraine-Amboise, ses lettres de noblesse. Le premier volet de ce projet a débuté au printemps 2012 avec l’organisation, pour les écoliers d’ateliers d’initiation au monde de la vigne et du vin. Avec les vignerons de l’association « Les Vign’Amboisiennes, les « vignerons en herbe » ont ainsi pu apprendre à tailler les ceps, à ébourgeonner à la main et à labourer le sol avec un cheval de trait. Après la vendange, en juin 2013, les enfants récolteront le fruit de leur travail en mettant en bouteille la première cuvée de la vigne baptisée « L’Or blanc des Châteliers », un grand blanc de Loire d’AOC Touraine-Amboise. Des bouteilles de vins uniques puisque l’étiquette sera dessinée et conçue par les élèves eux-mêmes. Une aventure humaine et viticole passionnante qui suscite d’ores et déjà des vocations chez les plus jeunes!

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03 juin 2012

La Foire aux Vins de Sancerre, comme si vous y étiez

Vous n'avez pas pu vous rendre à la Foire aux Vins de Sancerre, la semaine dernière. Ne vous en faites pas, j'y étais pour vous. Vous trouverez même ci-dessous une sélection de mes vins préférés.

En résumé, les bons 2011 sont ici bien meilleurs que les conditions du millésime le laissaient présager. On craignait la diluation, mais on a en général une belle concentration; c'est plus floral que fruité, souvent, peut-être un peu moins exotique que dans un millésime chaud, mais c'est tendu, avec des finales souvent agréablement longues, sur la salinité.

J'ai eu aussi le plaisir de déguster des millésimes plus anciens (2007, 2008, 2009, et surtout 2010). Je parle de plaisir, car c'est une autre facette de l'appellation à redécouvrir: le Sancerre vieillit bien, et même, je pense qu'il est souvent plus intéressant à 2 ou 3 ans que dans sa prime jeunesse. Il est alors sans doute moins sauvagement sauvignon, mais il s'enrobe de miel, d'acacia, de truffe blanche, parfois -  je ne vous dis que ça.

Et l'an prochain, de grâce, allez voir et boire par vous mêmes!

 

IMG_1152.jpg

 

Les incontournables (15/20 et plus)

Bailly Reverdy les Monts Damnés 2007

Château de Sancerre Cuvée du Connétable 2008 (et 2009)

Serge Laloue Sancerre Cuvée Silex 2010

Pierre Prieur Sancerre 2011

Domaine de la Garenne Godon Reverdy 2011

Jean-Paul Balland Sancerre 2011

Salmon Sancerre 2011

Les beaux vins (14/20)

Bourgeois, Sancerre Monts Damnés 2010

Neveu Sancerre Rosé 2011

Patrick Raffaitin Sancerre 2011

Serge Laloue Sancerre 2011

Dominique Roger Sancerre 2011

Vincent Pinard Sancerre Cuvée Florès 2011

Jean Max Roger Sancerre Grand Chemarin 2011

François Crochet Sancerre 2011

Château de Chauvenay Sancerre 2011

Hippolyte Reverdy Sancerre 2011

 

IMG_1148.jpg


 






00:35 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Tags : foire aux vins de sancerre | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |