26 juin 2012

Un rouge et un blanc pour se faire plaisir

Voici deux vins qui n'ont aucun rapport entre eux, si ce n'est d'avoir été sélectionnés lors de deux dégustations "découvertes" chez In Vino Veritas.

Et peut-être, de vous procurer quelques moments de pur plaisir dans les semaines qui viennent...

Balland Les beaux jours.jpg

Emile Balland Coteaux du Giennois Cuvée les Beaux Jours 2009

 Les Coteaux du Giennois, au Nord de Sancerre et de Pouilly sur Loire, partagent avec ces deux appellations le même cépage en blanc, sa majesté ligérienne le sauvignon.

Chez Emile Balland (ne pas confondre avec Balland-Chapuis), ce sauvignon vit plusieurs vies. Tout jeune, il éblouit généralement par ses arômes tropicaux ; plus reposé, comme c’est le cas pour cet 2009, il part vers la pêche et la poire, la frangipane, il étonne par son gras et son équilibre en bouche : pas une once de verdeur, très peu de végétal, la marque d’une millésime riche et d’une vinification respectueuse de cette nature changeante.

A noter, sous cette richesse veloutée, une tension qui vient rafraichir l’ensemble,  tout en finale, c’est comme la queue d’un fouet qui vient claquer sur la langue.

Domaine des Lauribert Côtes du Rhône Villages Visan Cuvée Les Truffières 2010

Visan, qui fait partie des communes disposant d’une dénomination «Villages» au sein des Côtes du Rhône, se trouve au Sud de l’Enclave des Papes. C’est donc une des zones les plus septentrionales du Rhône Méridional !

Avec son nez poivré, réglissé, cuir (très syrah) et ses jolis tannins suaves, son alcool présent mais pas envahissant, cette cuvée les Truffières (80% syrah, 20% grenache),  séduira le néophyte comme l’amateur. Elle porte bien son nom : les truffes abondent dans l’Enclave et cette parcelle était naguère plantée de chênes truffiers.

Nous n’en avons toutefois pas trouvé à la dégustation.

06:05 Écrit par Hervé Lalau dans Loire, Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25 juin 2012

Faute de vin, à Bourgueil, on peut quand même déguster le jus

Belle initiative des vignerons de Bourgueil, et fûtée: proposer du jus de raisin dans leurs caves et à la Maison des Vins pour que ceux qui ne peuvent pas déguster ou ceux qui n'aiment pas le goût du vin ne soient pas les laissés pour compte des descentes de cave. Les enfants et les chauffeurs de cars, notamment, apprécient.

Ce jus, c'est la femme d'un des producteurs qui l'élabore, à partir de cabernet franc, bien sûr. Et il en a tout le nez joyeux, allègre, espiègle...

Et c'est sans sucre ajouté.

Une vraie bonne idée!

 

IMG_1230.jpg

 

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |