24 août 2012

Muscadet de Pineau.. et de garde

Peut-on garder ses Muscadet, il y at-il une vie pour eux au delà des deux ans et de l'expression citronnée de la jeunesse? That is the question.

La réponse est oui, et je le prouve avec ce Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie du Domaine de la Roche, millésime 2006. 6 ans déjà!

IMG_1483.JPG

Invitation au voyage... (photo H. Lalau)

A la palette florale (citronnelle, menthe, églantier), toujours présente, mais un peu estompée, s'est ajoutée tout un panier de fruits secs, amandes, noisettes, et du chutney de mangue. La bouche, elle, est complexe, les épices surnagent d'une texture assez  grasse. C'est riche, souple, mais pas mou. La finale est longue, elle nous emmène assez loin du Pays Nantais, vers l'Inde et son curry, ou encore la muscade, ses poivres et ses piments...

Logiquement, voila un vin qui devrait s'aparier à merveille au poulet-curry (avec ou sans ananas), au poulet thaï (riz au jasmin, lait de coco); mais aussi, au couscous de poisson ou encore, pourquoi pas, à la piperade basquaise.

Le Domaine de la Roche est aux mains de Vincent Pineau (non, il ne met pas de pineau d'Aunis dans son Muscadet); il l'a repris de son père il y a une dizaine d'année. Il englobe 32 ha autour du lieu-dit La Roche, au Loroux Bottereau.

Le plus étonnant, c'est que ce secteur est généralement connu pour donner des vins qui se révèlent très vite. On peut quand même les attendre.

Comme je me doute bien que vous ne l'avez pas expérimenté avec le 2006, pensez peut-être à le faire avec les prochains millésimes. Gardez une bouteille ou deux par caisse, juste pour voir. Vous m'en direz des nouvelles.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

18 août 2012

AOC: le prix du foncier et l'image du vin

Sachant, primo, que le prix moyen d’un hectare dans l'aire de l'AOC Saumur Champigny est de 55.000 € (en hausse de 5,8% par rapport à 2010, selon la SAFER).

Sachant, secundo, ce prix est de 12.000 €/ha en AOC Anjou et Anjou Villages (en baisse de 4% par rapport à 2010)

Expliquez comment l'image du vin conditionne ces prix et leur évolution.

Ou bien l'inverse.

Motivez vos réponses.

Vous avez 4 heures. Silence dans la classe.

07:58 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Tags : foncier | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |