30 octobre 2012

Fines Bulles de France AOC sur la toile

L'association Fines Bulles de France AOC, qui regroupe douze acteurs majeurs de la bulle AOC en France, a maintenant son site internet:

http://finesbullesdefrance.com/

Voici la présentation qui figure en page d'accueil:

 "L’Association des FINES BULLES DE FRANCE AOC a pour vocation de faire découvrir la qualité et la valeur des Vins Effervescents d’Appellation d’Origine Contrôlée. Véritable ambassadeur de cette famille de vins, l’Association met en avant au travers de ses initiatives la richesse et la diversité de ces terroirs ainsi que le travail et la passion des vignerons qui les représentent.

Fière de promouvoir la grande qualité de ces vins, elle a à cœur d’exposer précisément les méthodes spécifiques d’élaboration qui les différencient d’autres effervescents : issues de chartes de production strictes et exigeantes liées à chaque AOC, ces méthodes traditionnelles garantissent depuis la vigne jusqu’à l’étiquetage des bouteilles en passant par les étapes de fermentation une finesse et une complexité de saveurs qui font toute la valeur de ces vins particulièrement appréciés par les connaisseurs.

 

 L’Association des FINES BULLES DE FRANCE AOC réunit 12 Maisons qui défendent les valeurs de l’AOC par un travail rigoureux et qualitatif. Elle s’investit sans cesse dans la formation et l’éducation des acteurs de la filière pour une meilleure connaissance de ce marché, et pour faire reconnaître les vins effervescents AOC comme une véritable famille de produits. Ces douze Maisons renommées pour la qualité de leurs vins effervescents AOP sont : ACKERMAN, ANTECH, VEUVE AMBAL, BLANC FOUSSY, GRATIEN & MEYER, CHATEAUMONCONTOUR, JAILLANCE, LOUIS DE GRENELLE, LOUIS BOUILLOT, UJVR, SIEUR D'ARQUES, WOLFBERGER.

Ensemble, les 12 Maisons commercialisent plus de 48 millions de cols dans le Monde".

Et non, les bulles de ces 12 maisons ne passent pas dans un tamis!

10:58 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, Bourgogne, France, Languedoc, Loire, Midi, Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14 octobre 2012

Le Bonheur est dans le Bonnezeaux

Pour l'accord des vins et des mets, il y a pléthore de guides, certains très traditionnels, pour ne pas dire ringards, d'autres plus créatifs, pour le plaisir et pour le pire. Il y a aussi les amis, au jugement plus ou moins sûr...

Moi qui vous parle, je n'ai pas le don des mariages parfaits, peut-être parce que le vin m'intéresse d'abord pour lui même. Quant à mes choix de vins, il sont souvent plus fonction du moment que du potentiel d'accord.

Cette intro pour vous expliquer pourquoi, par une après-midi pluvieuse, en vacances, je me suis servi un verre de Bonnezeaux La Varière "La Roche" 2005.

IMG_1285.jpg

Du soleil dans le verre! (Photo H. Lalau)

Parce que c'était lui, parce que c'était moi, parce qu'il était ouvert depuis la veille - un excellent confrère m'en avait proposé sur une croustade. Il m'avait paru sympa, sans plus, mais j'étais fatigué du voyage, alors que le lendemain, après une bonne nuit de sommeil du juste, j'avais retrouvé la forme.

Quand vous êtes en vacances, dans le Sud de la France, et qu'il pleut à verse, vous avez bien besoin d'un petit remontant. Pourquoi pas du Bonnezeaux? Le choix était judicieux, comme on va le voir...

Miel, cédrat, abricot, raisin sec, le nez est riche; la bouche n'est pas en deçà, elle est opulente, les belles notes de rôti indiquent le millésime favorable au noble champignon.
Avec un demi verre, déjà, le soleil était revenu.

00:58 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |