11 juillet 2014

Les Grandes Tablées du Saumur-Champigny mettent les Belges à l'honneur

Les 6 et 7 août prochains, Saumur accueillera en son cœur historique près de dix mille épicuriens pour Les Grandes Tablées, généreuses agapes aux accents rabelaisiens, mêlant bonne chère, bon boire et bonne musique de rue.

Cette année, les Belges (grands amateurs de Saumur-Champigny devant l'Eternel) bénéficieront d'un accueil particulier: ils auront accès à une dégustation privilège à la Maison des Vins de Saumur, et recevront une bouteille de bienvenue. Sans oublier une promotion alléchante: un repas offert pour un acheté. 

Saumur.jpg

Et pour bien marquer ce lien entre la Loire et le Plat Pays, une fanfare belge fera le déplacement, et un repas franco-belge sera proposé, avec du véritable boudin de liège et de la crème au spéculoos.

A cette occasion, sera servie une cuvée à la fois très particulière et très collective: la Cuvée des 100.

La démarche est la suivante: chaque vigneron apporte entre 15 et 18 kg par hectare de ses plus beaux raisins, que l'on vinifie ensemble. 

Autant dire que c'est la plus représentative de l'appellation, et de sa diversité. Sa substantifique moelle, comme aurait dit Rabelais.

Last but not least, à partir du 21 juillet (fête nationale belge), un concours Facebook permettra de gagner des bouteilles de cette cuvée. Voici le lien:

https://www.facebook.com/VinsDeLoireWijnen

Plus d'info: www.saumur-champigny.com

 

27 juin 2014

Le Gamay de Marionnet

Bien sûr, quand on dit Gamay, on pense d'abord au Beaujolais. Mais ce "très vil et déloyal plant" (dixit Philippe le Hardi) est présent dans d'autres régions de France ainsi qu'en Suisse. A titre d'exemple: en Côte Roannaise, à Saint Pourçain... et en Touraine.

C'est de cette dernière région que nous vient la bouteille dont je vous parlerai aujourd'hui.IMG_3775.JPG

Il s'agit du Gamay de Touraine 2012 d'Henry Marionnet.

J'aime assez la mention en haut de l'étiquette: "Vin très fruité". Et bien c'est vrai.

Il y a de la mûre! De la cerise! De la framboise! Ouais, y en a!

Notez qu'il est aussi très floral - j'ai noté pas mal de violette, notamment. Et puis du poivre.

La bouche n'est pas monstrueuse, non - elle est élégante, plutôt fluide, même; mais on ne lui demande pas plus.

Pour la petite histoire - ou la grande, notons que sur le domaine de la Charmoise, d'où vient ce vin, que se trouvent les vignes préphylloxériques de Romorantin dont Henry Marionnet prétend qu'elles sont les plus vieilles vignes de France.

Contact: Henry Marionnet

10:48 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |