02 février 2010

Olif et Berthomeau

A la cérémonie de remise des Wine Blog Trophies, hier après-midi, j'ai pu faire connaissance "pour de vrai" avec les autres lauréats dont, pour certains, je visite régulièrement les blogs.

Il y avait Olif, du Blog d'Olif, avec lequel de temps à autres, j'échange quelques commentaires.

Dans la vie, Olif correspond bien à l'image qu'il donne sur son blog: pas d'esbroufe, mais beaucoup de finesse derrière un abord un peu ours. Le genre de type avec lequel on a envie d'échanger, d'apprendre, de parler de vin et de pas mal d'autres choses. Comme il vient à la Percée, fin de semaine, on en aura sûrement l'occasion.

Il y avait aussi Jacques Berthomeau. Une bonne surprise. Grand commis de l'Etat, auteur du fameux rapport, belle mécanique intellectuelle, érudit et têtu comme un vrai Vendéen, on pouvait craindre le pire, dans le genre: "je vais tout vous expliquer"! Mais s'il a des convictions, et s'il les revendique avec brio, Berthomeau est aussi un homme de contact, qui sait écouter, et qui aime boire des coups.

Marc Vanhellemont, Johan Degroef et moi l'avions traitreusement attiré au stand de Robert Sérol. Non seulement il s'est très bien tiré du piège - il sait apprécier les gamay structurés des Côtes Roannaises, tout autant que le Pétillant - mais ce sont les piégeurs qui ont été piégés, car il avait déjà consacré une chronique aux vins de Sérol, qu'il avait découverts dans son drugstore parisien...

Maintenant, quand je lirai son blog, j'y penserai. Les blogs, c'est bien, mais la "vraie vie", c'est souvent beaucoup plus sympa.

 

 

 

 

 

07:55 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

01 février 2010

Anjou, feu!

Vous ai-je parlé der mon cousin Stéphane? Je crois que oui, mais c'était il y a longtemps, alors je me permet de vous offrir cette mise à jour.

Stéphane est caviste - oui, le vin, chez nous, ça doit être dans les gènes. Avec son épouse, Christine, il exploite la Maison des Vins, à Challans. Et ce matin, il est venu prospecter à Angers; visiter quelques unes des maisons qu'il travaille déjà (ce n'est pas parce que c'est mon cousin, mais il a une des plus belles offres du Grand Ouest), et dénicher de nouvelles offres. Si vous habitez dans le coin, ou si vous y passez, je vous redonne ses coordonnées:

Stéphane Brigaud, La Maison des Vins, Bld Mourain du Patis, 85300 Challans

A peine échangés quelques mots sur nos petites familles, nous sommes partis déguster ensemble les vins du domaine de la Soucherie, à Savennières.

Galerie-Le-chateau

 

En commençant par l'Anjou blanc 2009. Joli nez de fruits blanc, un beau compromis entre fraîcheur et gras. Un chenin de terroir de schistes, très pur.

Mais mon coup de coeur, dans cette gamme, va au Savennières Clos des Perrières 2008. Nez aubépine, felur de sureau, bouche riche; on débute sur les notes de miel d'acacia, de coing et de poire, puis on passe sur une superbe note minérale.

 

116_43073_2_m

 

Merci, cousin, pour cette belle découverte!

Plus d'info: http://www.domaine-de-la-soucherie.fr/

 

 

22:09 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |