20 décembre 2010

C'est fou ce que les consommateurs ont mûri

Je vous parlais hier de cette AOC suisse supprimée par Berne. Et je faisais le parallèle avec notre pléthore de dénominations. Je rappelais aussi le projet du regretté René Renou, et de sa hiérarchisation des AOC entre AOC simples et "d'excellence".

A ce propos, je crois utile de citer la réaction de Jean-Benoît Cavalier, président du syndicat de défense de l'appellation Coteaux-du-Languedoc de l'époque (nous étions en 2004, autant dire, à la préhistoire). Celui-ci disait craindre "un système d'AOC à plusieurs vitesses pouvant créer la confusion dans l'esprit du consommateur".

Six ans plus tard, le Conseil Interprofessionnel des Vins de Languedoc ne partage plus cette crainte. Celui-ci vient justement de rendre publique sa nouvelle fusée à trois étages: "Trois grandes catégories sont créées, à savoir l'AOC Languedoc, Grand Vin du Languedoc et Grand Cru du Languedoc. Ces deux dernières appellations apparaîtront sur les étiquettes dès 2011." C'est qu'on ne traîne pas, quand il s'agit de qualité.
Selon les responsables, "cette nouvelle classification des AOC des vins du Languedoc permettra aux consommateurs de faire leur choix et de réguler les prix".

De deux choses l'une. Ou bien M. Cavalier n'avait pas perçu le sens de l'histoire. Ou bien les consommateurs ont mûri; ils perçoivent beaucoup plus facilement les nuances et les différences de qualité que leurs aînés. Plus de risque de les "confuser". D'ailleurs, preuve de leur nouvelle sagacité: ils boivent moins. 

Maintenant, amis Languedociens, il ne reste plus qu'à donner un contenu à tout ça. Une vraie différence. Mais pas question, non plus, que l'AOC Languedoc simple devienne la poubelle des deux autres niveaux...

Je reviens un instant sur la régulation des prix. Dois-je comprendre, par exemple, que le hard discount devra se contenter de l'AOC Languedoc, et que les deux autres niveaux d'appellations s'interdiront ce genre de circuit de distribution?

Plus généralement, le CIVL aura-t-il un mandat de l'Etat pour encadrer les prix?

 

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Tags : vin, vignoble, aoc, languedoc | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

09 décembre 2010

Cébène, le choc des titans

Qu'il y a-t-il de plus beau dans la vie qu'un dessin d'enfant, qu'une bouchée de groseilles, qu'une promenade dans la campagne un soir d'été, qu'un baiser entre deux portes. Allez savoir pourquoi, c'est tout à ce quoi je pensais, hier, en dégustant - non, en buvant mon verre de Faugères du domaine de Cébène. Aux plaisirs simples mais pas démodés de ces vins du Sud, robustes, mais charmeurs; sérieux, mais exubérants.

Des notes de cassis, de garrigue et de réglisse; une bouche très fraîche, avec des notes de lauzes après la pluie, de sous bois, et pour couronner le tout, dans un ensemble très bien fondu, un retour du fruit croquant évoqué plus haut - le baiser n'en finit pas, la caresse buccale prend doucement le relais. Syrah, grenache, mourvèdre.

Et qu'on ne me parle pas de vin féminin! Certes, le vigneron est ici une vigneronne (Brigitte Chevalier). Mais son vin est puissant, un vrai géant digne de Cebena, fille des Titans.

pigeage-dans-les-barriques.jpgLa vigneronne a tout pigé

 

 

Contact: bchevalier@wanadoo.fr

06:55 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : vin, vignoble, languedoc | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |