19 avril 2011

Enchères record pour Toques et Clochers 2011

Un an déjà: à la même époque, en 2010, j'assistais à la sympathique vente des Toques & Clochers, à Limoux. Sympathique par l'ambiance bon enfant, la solidarité vigneronne, et par l'excellente qualité des chardonnays de la région.

2011 aura été un très grand cru, puisque le record des enchères est tombé: 12.500 euros pour la première barrique de la Cuvée Le Serpent d'André Cavaillès (un habitué des sommets), adjugé au chef Alain Ducasse.

En parlant de chef, notons la performance du "régional de l'étape", Gilles Goujon (3 étoiles, Auberge du Vieux Puits à  Fontjoncouse, qui a réalisé le menu gastronomique du banquet de... 680 personnes!

Tous lots confondus (122 barriques), la vente a rapporté 617.000 euros (+23% par rapport à 2010), soit un prix moyen de 5.050 euros la barrique (+13%).

Chaque année, l'argent récolté est réinvesti dans la rénovation d'un clocher du canton de Limoux.

Cette année, ce fut celui de la basilique Notre-Dame de Marceille à Limoux; l'an prochain, ce sera celui de l'église fortifiée d'Antugnac, près de Couiza.

09:39 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Tags : vin, vignoble, limoux, toques et clochers | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

28 mars 2011

Arvinis 2011

En seize éditions, Arvinis est devenu le plus important salon des vins de Suisse romande (22.000 entrées en 2010). Cette année, du 13 au 18 avril, y seront présentés plus de 2.500 vins venus du monde entier.

Malgré la crise, le salon de Morges ne fait que croître. Preuve de l'intérêt des Suisses pour le vin. Le leur et celui des autres pays. Il attire aussi de plus en plus d'étrangers (moi, par exemple). C'est que le vin suisse, ça se mérite!

vin,vignoble,suisse

Chaque année depuis sa création, Arvinis invite un hôte d'honneur - une démarche didactique qui permet aux visiteurs de découvrir des appellations ou des associations de qualité. Après le Beaujolais en 2009 et la Californie en 2010, place cette année au Pays d’Oc IGP.

Par ailleurs, le salon propose plusieurs dégustations à thème.

-Pour les aficionados des grands crus de Bordeaux, une verticale de Château Ausone (de 1970 à 1988),

-Pour les amateurs de grands Bourgogne, une dégustation de Clos-Vougeot.

Et puis aussi, des découvertes gourmandes plus locales (avec notamment des accords autour de la truffe et des poissons du lac tout proche); de l’histoire, avec un retour sur le millésime 1990 en Romandie. Sans oublier les initiations à la dégustation proposées cette année en français et en anglais.

Surtout, au fil des stands, cette édition serra l'occasion rêvée de se faire une idée juste de la qualité de 2010 en Suisse.

Plus d'infos: www.arvinis.com

00:09 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc, Suisse | Tags : vin, vignoble, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |