21 avril 2014

Au Château de Pennautier

A Carcassonne, l'opération "Millésimes en Languedoc" a confirmé tout le bien que l'on peut penser de 2013 en Languedoc, malgré des conditions de vendange parfois difficiles (et une toute petite récolte de grenache). Elle a aussi permis de se pencher sur des millésimes précédents, sur des vins "faits". Notamment ceux du Cabardès - une appellation des plus originales, en ce sens qu'elle cumule les cépages atlantiques et les cépages méditerranéens.

Au sein de cette appellation, un nom résonne comme claquaient jadis les pennants au vent: Pennautier.

J'ai pu apprécier deux cuvées de ce château, aux mains de la noble famille des Lorgeril depuis des générations.

Cabardès l'Esprit de Pennautier "Grand Vin" 2011

Assez sévère d'abord, ce grand Monsieur se laisse aller à la conversation pourvu qu'on fasse preuve d'un peu de patience; ses tannins, sa texture serrée cachent un joli cœur fruité. Avec ses notes d'humus, de moka, ses très beaux épices en finale, il est puissant... et encore très jeune.

55% syrah, 45% merlot; macération longue, fermentation 12 à 18 mois. 20 euros environ. Cher pour un vin du Languedoc? Toujours moins cher qu'un Bourgogne, un Rioja, un Chianti ou un Bordeaux médiocre qu'on se force à terminer parce qu'on l'a payé 20 euros (oui, il y en a).

pennautier,lorgeril

 

Cabardès Château de Pennautier Terroirs d'Altitude 2011

Légèrement poivronnée mais bien mûre en bouche, cette cuvée présente des tannins suaves, une structure veloutée, de jolies notes dei prune, et une finale fraîche, légèrement mentholée.

30% syrah, 25% cabernet-sauvignon, 20% merlot, 10% grenache (égrappés) issus de terroirs d'altitude 

14 mois de barrique dont 40% de bois neuf. Le prix: 9,7 euros.

pennautier,lorgeril

Domaines Lorgeril

 

11:25 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : pennautier, lorgeril | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19 avril 2014

Blanches Demoiselles des Corbières

Voici un blanc du Sud comme je les aime. 

Ni trop variétal, ni trop matraqué par le bois, ni trop oxydé, et du charme à revendre.

C'est un Corbières, le Blanc de blancs du Cellier des Demoiselles 2013 (puisque je me tue à vous dire que c'est un bon millésime en Languedoc!).

Le vinificateur ne s'est pas spécialement simplifié la vie, puisqu'il a assemblé 4 cépages: Macabeu, Marsanne, Grenache blanc et Bourboulenc. 

Le nez évoque les fleurs blanches, l'anis et le cédrat. La bouche est vive, mais ronde quand même, avec quelques notes de réglisse en finale; un bel équilibre.

Demoiselles.jpg

 

Pour information, le Cellier des Demoiselles, ainsi nommé en hommage aux femmes qui ont travaillé la vigne pendant la guerre de 1914-18, est situé à Saint Laurent de la Cabrerisse (sur le terroir de Boutenac).

Contact: Cellier des Demoiselles 

 

17:48 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |