04 septembre 2015

Argentiès & Escaudiès

"Septimania", "Occitania", "Gallia", "Ange"...

Quatre prénoms pour une nouvelle famille de vins, celle fondée par Blen et Pierre-Alain au pied de la Montagne d'Alaric.

Il est Suisse, elle est Éthiopienne; ils cherchaient un domaine pour une nouvelle vie plus proche de la nature, une terre où s'enraciner. Ils l'ont cherchée longtemps, cette terre, en France et ailleurs. C'est ici qu'ils l'ont trouvée, à Ribaute, au cœur des Corbières.

IMG_4779.JPG

Leur projet: réhabiliter le domaine, son patrimoine bâti, ses 400 ha de terres. La vigne n'est qu'un des éléments. Le moyen d'exprimer, au travers des vins, la magie de l'endroit, son équilibre retrouvé.

Le château, restauré avec goût, accueillera bientôt des chambres d'hôtes; les terrasses, des oliviers. 

Le petit théâtre en plein air, des concerts, des représentations.

Peu à peu, ce lieu chargé d'histoire - il y a des traces d'occupation romaine - reprend vie. 

Côté vins, ici, c'est l'exception qui est la règle. On ne fait jamais deux fois le même. On expérimente. On valide. Le maître mot: la finesse. 

Le vin est un produit de culture, au travers du breuvage, c'est non seulement le lieu, les vignes bio, les cépages méditerranéens, le terroir préservé, loin de toute influence extérieure qui s'expriment. C'est aussi Blen et Pierre-Alain, leur conception artistique, philosophique; leur quête d'absolu, de perfection, mais dans la simplicité. Rien n'est facile, rien n'est donné, tout est à reconstruire. Pas seuls. En équipe.

IMG_4775.JPG

Tout en sachant que l'on progresse toujours, que l'aventure n'est jamais terminée.

J'ai vu, j'ai bu, j'ai été convaincu. Alors si vous aimez les vins d'auteur, cette adresse est pour vous.

Pas de commentaires de vins pour cette fois, amenez vos mots à vous, votre ressenti. 

Et le premier qui me dis bof, ce n'est quand même qu'un domaine des Corbières, je lui dis "dommage pour toi!".

etoile_pxl_FR.jpg

‎www.argenties.com

11:25 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

26 août 2015

Lo Solelh du Château Maylandie

Lors de Millésimes en Languedoc, j'avais beaucoup apprécié la cuvée Le Cabanon, un Corbières rosé du Château Maylandie. Et voici qu'une deuxième cuvée, Lo Solelh (millésime 2014), vient d'être sélectionnée par mes confrères d'In Vino Veritas.

Voici ce qu'ils nous en disent: 

La robe brillante au ton saumoné nuancé de violet offre les parfums fruités des melons charentais et des groseilles rouges, la pointe acidulée du citron jaune. La bouche s’avère d’un abord aussi aisé que le nez le laissait supposer. Sans être vive, elle s’épice petit à petit de poivre qui souligne les fruits sentis y ajoutant grains de grenade et pêche de vigne, s’agrémente d’une agréable amertume au goût de réglisse et d’écorce d’agrumes qui amplifie sa fraîcheur. Un rosé à la fois délicat et tendrement gourmand.
Pressurage direct pour la Syrah et saignée pour les Grenache et Cinsault. Prix TTC cave : 6,50€

www.maylandie.fr

Et moi, en prime, je vous montre la productrice.

IMG_6041.JPG

Qu'est-ce qu'on fait quand le Solelh tape trop fort? On s'abrite au Cabanon... (Photo (c) H.Lalau 2015)

00:43 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |