28 novembre 2008

Louis Havaux chez Gérard Bertrand

J'accueille aujourd'hui un "consultant" de luxe, en la personne de mon ami Louis Havaux. Faut-il encore le présenter? Rédacteur en chef de Vino Magazine, fondateur du salon Megavino, membre du Grand Jury Européen,  président d’honneur de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vin, et surtout… amoureux des grands vins. Voici quelque semaines, ce défricheur de vignobles s’est rendu en Languedoc, chez Gérard Bertrand. Louis nous fait part de ses impressions...

 

Gérard Bertrand
Gérard Bertrand à la Clape


Un vigneron qui signe ses vins

Gérard Bertrand est un passionné, un homme hors du commun. Son contact humain et sa simplicité le rendent très attachant au sein de son équipe et avec tout ceux qu’il rencontre. C’est aussi un entrepreneur dynamique et le créateur d’un complexe dédié au vin, le Domaine de l’Hospitalet, à La Clape, entre Narbonne et Carcassonne. Pourtant, au-delà de ce concept original dédié à l’oenotourisme, c’est la valorisation de plusieurs terroirs qu’il a opéré, en moins de vingt ans, qui est sa réalisation la plus impressionnante. Il y produit une gamme de crus située au top niveau des vins du Sud. Une gamme diversifiée, qui s’harmonise sans complexe aux petits repas «sympas» comme aux agapes les plus gastronomiques. En voici un aperçu…
 
Des vignes dans les meilleurs terroirs

Domaine de Villemajou en Corbières-Boutenac (140 ha, principalement du carignan). Berceau de la famille, ce domaine a été la référence pour l’obtention du cru «Boutenac».
Domaine de l’Hospitalet en Coteaux-du-Languedoc (82 ha d’excellentes vignes et 1 000 ha de garrigues), dans le massif de la Clape achetée en 2002. C’est dans une infrastructure moderne, intégrée au site qui personnifie : le siège, l’image et l’âme de la société.
Château Laville Bertrou en Minervois-La-Livinière (58 ha, situés à 150 m. d’altitude sur des terrasses). C’est le terroir d’exception du Minervois où l’AOC  «La Livinière» fut reconnue en 1998). Son sol est idéal pour les cépages : syrah, grenache noir, mourvèdre, et vieux carignans noirs qui donnent, en petits rendements, des vins puissants, typés et… décorés de nombreuses médailles.

Château de l’Aigle près de Limoux (35 ha) dernière acquisition à Roquetaillade, au pied des Pyrénées. Situé à 450 m. C’est la plus haute altitude de tout le Languedoc. Il est planté en chardonnay et pinot noir qui donnent des vins frais avec une belle minéralité.

Domaine Cigalus, en vin de Pays d’Oc (20 ha) planté en chardonnay, viognier et sauvignon pour les blancs. Pour les rouges : merlot et cabernet. C’est là que Gérard réalise progressivement un rêve, une démarche audacieuse pour une qualité poussée à l’extrême, en adoptant la voie de la biodynamie.
 
Coups de cœur

Des vins d’émotion, à passer en carafe. A l’aveugle, on penserait souvent à des provenances très prestigieuses…
 
L’Hospitalet Grand Vin (2005) Coteaux du Languedoc (50% syrah  50%, 40%  mourvèdre  et 10% grenache vinifiés séparément, et dont les meilleures barriques sont assemblées pour cette cuvée). Nez aux arômes intenses de fruits rouges et d’épices. Bel équilibre en bouche, structure fruitée et complexe, souplesse, fraîcheur et élégance. Tannins fins en finale.

Domaine Cigalus (2006) Vin de Pays d’Oc (merlot : 50%, cabernet sauvignon : 50%) Vieilli en barriques neuves après les fermentations. Jolie robe grenat. Nez complexe  (épices douces, réglisse, grillé, truffe, garrigue, fruits noirs mûrs) ; en bouche, on retrouve les promesses du nez, avec en plus du gras, de la richesse, de l’ampleur, des tannins  présents sans excès, goûteux et charmeur.

Domaine de l’Aigle Pinot Noir (2006-7), Vin de Pays Haute Vallée de l’Aude. Robe rubis notes violacées. Nez de petits fruits rouges et noirs, épices, notes de grillé, très complexe. Bouche : souple, riche, racée, équilibrée, toastée, tannins élégants.

Domaine de l’Aigle Chardonnay (2006-7), Robe paille, reflet vert. Nez très aromatique de fruits secs avec des notes exotiques et florales. La bouche est ample, vive, souple, puissante mais équilibrée, notes d’agrumes de fruits blancs.

Deux cuvées d'exception

Une verticale (de 2000 à 2005)  de deux cuvées d’exception : «La Forge» et «Le Viala»
On apprécie, l’excellent «élevage» de ces vins de garde, restés jeunes, frais, fruités et élégants, sans aucune fausse note.

La Forge, un lieu-dit, sur ce terroir de Corbières-Boutenac, nouvellement reconnu, qui produit des vins aux arômes puissants, fruits noirs mûrs, kirch, notes de grillé, café. Bouche élégante, ample, riche, tannins fins et boisés fondus. Belle matière parfaitement équilibrée. Avec de vieilles vignes : carignan (50%) et syrah (50%). Sans collage, ni filtration.

Le Viala
, dénomination cadastrale d’un terroir unique, sur les hauteurs du village de l’AOC.  La Livinière. Son assemblage : 60% syrah, 25% grenache, 15% carignan  Nez : d’une rare complexité, un panier de fruits rouges et frais, notes de garrigue,  ample, finement toasté et épicés. Bouche : ample, tannins fondus, beaux fruits mûrs, fraîcheur,  boisé discret.
 
                                                                                                    Louis Havaux

26-Havaux

 

 

 

Louis Havaux en action

 

 

 

 

               Les vins de Gérard Bertrand sont importés en Belgique par Fourcroy 02 423 71 11

07:13 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

05 septembre 2008

Le Château de L'Ille

Roger Geens a cédé son domaine du Château de l’Ille (Corbières), à l'ancien dirigeant de Canal Plus Henri Joubaud.

Le Château de L'Ille n'ayant apparemment pas été mêlé aux fraudes concernant le groupe Geens, Joubaud compte garder dans son équipe le régisseur (belge) du domaine, Paul Flandroy.

11:50 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |