06 février 2009

Sieurs d'Arques: le grand écart

La cave des Sieurs d'Arques a un nouveau directeur marketing: Alain Péréault, qui vient d'Yvon Mau. Sans doute un type très bien, mais son programme "tous azimuts" m'a fait sourire: il entend à la fois  "dynamiser l'image des produits, développer leur présence en GD et en CHR, sans oublier l'export".

Bien sûr, on l'imagine mal dire le contraire.

Tiens, si, imaginons-le: "Bon, je choisis de me concentrer sur les cavistes et la gastronomie, car la GD n'est plus valorisante pour nos marques". C'est sans doute vrai, mais c'est le genre de choses qu'un directeur marketing ne peut pas dire. Alors officiellement, Arques aime tous ses clients, tous sur le même plan. Ceux qui discountent la blanquette en dessous du raisonnable et ceux qui construisent l'image avec les vins d'expression. Parce qu'il y a du vin à vendre, et que les volumes, c'est la GD qui les fait.

Parallèlement, on nous dore la pilule avec des opérations de prestige du genre Toques & Clochers. Les journalistes, ça sert à ça...

Bon c'était mon petit coup de gueule du vendredi matin. On se reconcentre, et on passe à autre chose.

07:47 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

02 février 2009

Une bouteille pour Sud de France

Les caves coopératives du Gard, soutenues par leur Conseil général et la Verrerie du Languedoc, lancent un concours en vue de la création d'une bouteille générique  "Sud de France".

Le but est de permettre une identification plus facile des produits de milieu de gamme de la région. Vaste programme!

La nouvelle bouteille pourrait aussi donner un nouveau débouché à la Verrerie du Languedoc, dont le principal client, Perrier, passe progressivement du verre au PET.

Du vin à la place de l'eau, voila qui est passablement iconoclaste, non? Les anti-vins ne vont-ils pas réagir?

 

sud-haut

 

 

 

 

06:48 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Tags : languedoc, vin, verre | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |