28 janvier 2010

Réquisitoire musclé au procès du faux pinot

Au procès du faux pinot livré par Sieur D'Arques à Gallo, le parquet requiert des peines de prison pour les fournisseurs mais une amende de 180.000 euros contre Sieur d'Arques.

La polémique sur la définition du pinot - ligne de défense assez absurde tenue par les avocats de Sieur d'Arques - a fait long feu, la réalité de la fraude a été admise par tous les acteurs. Sauf Sieur d'Arques.

Les patrons de la coopérative nient avoir été au courant de la fraude, bien que des documents fournis par une ancienne oenologue l'attestent.

Je me demande ce qui serait le pire.

Qu'ils aient su que les quantités qu'ils livraient à Gallo étaient trop importantes pour que ce soit du pinot noir? Ce qui constituerait une fraude.

Ou qu'ils ne l'aient pas su? Ce qui constituerait un aveu de mauvaise gestion, et de méconnaissance de la production locale...

Rendu du jugement à la mi février.

00:07 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

08 janvier 2010

Un peu de philosophie appliquée au vin

Dans la même veine que la citation de Jean-Michel Deiss, voici une pensée de Régis Cogranne, du Domaine du Viala, en Minervois, que je trouve assez bien vue:

"Notre philosophie est simple et à des lieux des idéologies à la mode: nous avons la très grande chance de vivre dans des paysages sublimes, un environnement exceptionnel, des terroirs superbes, dès lors, pourquoi donc irions-nous les saccager avec des comportements irresponsables, dangereux pour nous-mêmes et pour les autres ?
Nous aimons trop nos terres pour ne pas les respecter et nous avons trop besoin de nos clients pour faire en sorte qu'ils nous soient fidèles et qu'ils vivent longtemps, heureux et en bonne santé.

Régis

Le philosophe en action

 

Je ne connais pas Régis, ni ses vins, mais ça donne envie.

http://www.domaine-du-viala.com/

07:05 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Tags : vin, philosophie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |