20 février 2010

Languedoc: passons à autre chose

"Aucun consommateur ne s'est plaint", a argumenté la défense au procès de la fraude (à présent avérée) du faux Pinot Noir.

Si l'on suit ce raisonnement, les indications de provenance et les mentions de cépages sont décoratives.  Ce n'était pas du pinot noir? Il ne venait pas du Pays d'Oc? La défense ne s'en soucie guère.

Il y a pourtant des victimes collatérales:  les producteurs honnêtes, qui ont été incapables de fournir du vrai pinot noir à Sieur d'Arques et ses rabatteurs, au prix plancher demandé.

Les avocats des prévenus (à présent condamnés) ont fait preuve d'une grande créativité dans leur argumentation, allant jusqu'à prétendre que "pinot" n'était qu'une marque. Dommage pour eux que les fiches technique sur le site de Gallo aient précisé la provenance et le pourcentage du pinot noir dans l'assemblage.

Le problème, c’est que même si les clients américains ont fait preuve de légèreté, l’administration américaine aura beau jeu de dire que la France n’est pas fiable. Pourtant, c’est l’Etat français qui a fait le boulot, dans cette histoire. Et pas si mal.

Manifestement, le prix était le facteur essentiel dans ces transactions. Le Languedoc a pourtant bien d'autres atouts à faire valoir, comme le souligne, avec verve, notre ami Michel Smith, ici

Alors passons à autre chose, Vinisud s'ouvre lundi et ce sera l'occasion de vérifier que le Midi est toujours champion au palmarès du plaisir-typicité-prix.

 

06:15 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

03 février 2010

ADVINI-enne que pourra!

On connaît à présent le nom du groupe né à la suite de la fusion entre Laroche et Jeanjean: ce sera ADVINI.

La présentation officielle en sera faite sur Vinisud le 22 février.

Pour rappel, le groupe fédère 7 marques: Laroche, Jeanjean, Ogier, Rigal, Gassier, Cazes et Antoine Moueix.

 

11:48 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |