02 décembre 2008

Un beau caveau en Maremma

Lors du récent voyage FIJEV en Toscane, cornaqué de main de maître par mon confrère Filippo Magnani, j'ai pu déguster les vins d'un nouveau domaine au sud de la région, Poggio Verrano.

 

Poggio2

Francesco Bolla (Photo H. Lalau)

 

Issu d'une grande famille vigneronne de la Valpolicella, Francesco Bolla a trouvé en Maremma l'occasion et l'endroit pour faire un vin personnel, et pour créer sa propre histoire, en faisant abstraction du passé familial. Et même du passé local, en plantant surtout des cépages bordelais (on n'est pas loin de Bolgheri), mais pas seulement.

L'homme s'implique totalement dans sa création: il s'intitule lui-même "Visionary Wine Entrepreneur". Voila qui n'est pas vraiment modeste, mais réaliste au vu des moyens mis en oeuvre. Hypermoderne, sa cave a surgi du néant (tout comme le vignoble) dans un amphithéatre de cailloutis situé à une quizaine de kilomètres de la mer. Est-ce le feng shui? Est-ce l'oenologue Carlo Ferreri, qui chaperonne Verrano au mêm titre qu'Oreno, Galatrona, Sapaio, ou encore Poggio al Lupo? Ou bien serait-ce la protection des divinités étrusques et des sorcières africaines appelées en renfort pour égayer une décoration béton minimaliste, voire mortuaire? Toujours est-il que la plupart des vins sont superbes, et même étonnamment vivants. Logiquement, ils devraient encore progresser encore avec l'âge des vignes. Voici quelques extraits de mon carnet de dégustation.

-Dromos 2005 (cabernets, merlot, sangiovese + alicante)
Pas mal de fruit, belle matière profonde, belle bouche épicée, tabac blond, eucalyptus; malheureusement, les tannins assèchent un peu.**(*)

Pour info, c'est ce vin qui est à l'origine d'une lettre ouverte de Bolla à James Suckling, de Wine Spectator. Bolla juge en effet que les 81 points attribués à ce vin sont insuffisants, en comparaison avec les autres réalisations de son oenologue dans la région. On trouve cette lettre sur le web. A titre personnel, je pense que la note est sévère. Mais je trouve aussi la méthode employée par Bolla un peu... suffisante. A mon sens, l'humilité fait partie des vertus vigneronnes, même envers la critique. Mais qui sommes-nous pour juger un visionnaire?

-Dromos L'Altro 2007 (Sangiovese)
Très beau nez, fruits noirs, explosif, bouche très équilibrée, profonde, suave, ample et longue. On pense à un grand vin des Côtes du Rhône***. L'idée d'un 100% Sangiovese, en contrepoint des cuvées supertoscanes, est née de l'esprit du maître de chais, Nicolà. Merci, Nicolà. Ce sangiovese-là est moin serré qu'un Brunello ou qu'un Chianti, il n'en est pas moins intéressant. Manifestement, les rendements sont bien survelliés, et cela paie.

-Dromos 2006
Encore très juteux, beau fruit rouge, pas trop extrait, le fruit porte l'ensemble, la bouche est longue et ne sèche pas; la finale s'achève sur de très belles notes de réglisse. Pour sa fraîcheur, j'ai tendance à le préférer au 2005. Wine Spectator n'a qu'à bien se tenir...***

 

Poggio1

Poggio Verrano (Photo H. Lalau)


Bon, les vins de Poggio Verrano ne sont pas donnés (40 euros pour le moins cher), mais toutes choses étant égales par ailleurs (et je pense notamment à l'architecture quelque peu pharaonique, mi cave, mi-caveau funéraire), ils m'ont beaucoup plus séduit que ceux de Petra, autre projet grandiose de cette Maremma décidément vouée aux caves à grand spectacle. Et puis, au moins, au Poggio Verrano, les bâtiments se font discrets... de l'extérieur.

00:45 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

29 novembre 2008

Bolgheri Superiore au banc d'essai

Montepergoli 2004 (Enrico Santini), est arrivé premier de la session Bolgheri Superiore "2004-2005" du Grand Jury Européen organisée voici quelques jours, avec une moyenne de 90%

Il précède Podere Sapaio 2005, Ornellaia 2004 et Arnione 2004 et 2005 (Campo Alla Sughera). Guado al Tasso 2005  (Antinori) se classe 5ème, Guado al Tasso 2004 10ème, Ornellaia 2005 11ème.

Mais la grande surprise est le classement de Tenuta San Guido (Sassicaia), dont le 2005 n'est que 13ème et le 2004 20ème.

 

Bolgheri

11:12 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |