24 mars 2009

Le vin rouge stimule la libido des femmes

Selon une étude de l’Ospedale Santa Maria de Florence, réalisée auprès de 789 Italiennes âgées de 18 à 50 ans, la consommation d'un à deux verres de vin rouge par jour accroît le désir sexuel féminin. Il ne s'agit pas seulement d'un effet de désinhibition: le vin rouge a un effet direct sur l’activité sexuelle. En clair, les femmes qui boivent un à deux verres de vin rouge par jour sont plus actives sexuellement que celles qui s'abstiennent.

On se rappelle qu'un effet similaire avait déjà été observé, toujours en Italie, avec la consommation de chocolat noir. 

Ce soir, chérie, fondant au chocolat, accompagné d'un petit Porto.

07:49 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

27 février 2009

Une DOCG italienne de plus, une!

Le 11 février dernier naissait une nouvelle DOCG italienne, Moscato di Scanzo.

Il s'agit d'une appellation de muscat rouge passerillé située sur la commune de Scanzorosciate (à vos souhaits). Une vraie renaissance, puisque seul un tout petit nombre de vignerons locaux cultivaient encore cette variété dans les années 1980. Et les choses n'ont pas traîné: il n'aura fallu que quelques années pour qu'elle obtienne la DOC (en 2002) et donc 7 ans pour qu'elle soit élévée au sommet de la hiérarchie italienne.

La Lombardie compte donc maintenant 5 DOCG à elle seule (Valtellina, Brescia, Franciacorta, Oltrepò Pavese et donc Moscato di Scanzo).

Bon nombre de dénominations semblent pressées de passer en DOCG avant que la nouvelle réglementation européenne sur les signes de qualité ne s'applique, en août. Mais auprès de mes confrères italiens, je n'ai pu obtenir de détails sur ce qui allait précisément changer avec les nouveaux agréments, les cahiers des charges, les IGP, les pourcentages minimum de vins avec indication de cépage, les vins sans indication de provenance... Ni qui restera DOC, et qui ne le restera pas. Si vous en savez plus que moi, merci de partager l'info.

Ce n'est pas que je sois vraiment convaincu par le système, en Italie comme ailleurs, mais un dégustateur informé en vaut deux.

07:01 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |