05 mai 2009

Votre Prosecco, vous le voulez DOC, DOCG... ou australien?

Dorénavant, il y a aura deux dénominations Prosecco en Italie.

D'une part, une DOCG Prosecco, qui englobera les zones traditionnelles de production, à savoir Valdobbiadene, Conegliano et les Colli Asolani.

De l'autre, une DOC Prosecco, beaucoup plus vaste, puisqu'elle couvrira le Frioul, la Vénétie Julienne et la Vénétie.

Pour le ministre de l'agriculture italien Luca Zaia, très actif sur les dossiers viticoles (ça nous change), "il s'agit de garantir l'avenir du Prosecco, un produit qui pèse aujourd'hui 150 millions de cols par an, mais qui est victilme d'une concurrence injuste de la part d'agropirates. A peine un produit sur 10 qui sont vendus sous l'étiquette italienne est réellement en provenance d'Italie".

Dans le collimateur du ministre italien, il y a notamment les Australiens de Brown Brothers, qui développent des gammes de produits sous le nom de Prosecco. Il faut dire qu'avant d'être une appellation, Prosecco est d'abord un raisin; aussi parait-il difficile d'en interdire l'utilisation...

Quoi qu'il en soit, certains observateurs avisés, comme mon confrère Franco Ziliani, se demandent si le remède ministériel n'est pas pire que le mal. Ziliani fait en effet remarquer que l'aire de la DOC est beaucoup plus vaste que celle où l'on produit traditionnellement du Prosecco, ce qui n'est pas un gage de qualité, à terme. Et qui affaiblit singulièrement la défense de la tradition italienne vis-à-vis des étrangers.

 

2009_Prosecco_large

Le Prosecco australien de Brown Brothers

07:11 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18 avril 2009

Antinori en Belgique

La Maison Antinori et son agent Mafribel présentaient voici peu à la presse et au négoce une large sélection de leur vaste production à Nivelles.

On en retiendra tout d'abord l'étendue des activités du groupe, toujours familial, mais qui ne se résume plus depuis longtemps à son berceau du Chianti.

Outre le Chianti, Antinori a essaimé dans toute la Toscane, mais aussi en Ombrie, avec Castello de la Sala, dans les Pouilles (Tormaresca), en Piémont (Prunotto). Et hors de l'Italie, en Hongrie, en Californie et au Chili (Hara del Pirque).

La présentation était très professionnelle - plusieurs responsables d'Antinori, dont Stefano leone, le directeur général, avaient fait le déplacement - et la dégustation a été l'occasion de belles confirmations et découvertes: Tignanello 2006,  bien sûr, mais aussi le très beau vermentino de Guado al tasso, ou encore, dans un genre plus international, le cervaro du Castello della Sala. Ou encore, chez Tormaresca, le Maime.

Au fait, saviez-vous qu'Antinori est une des plus anciennes maisons familiales de vin encore en activité dans le monde? Elle a été fondée en 1385.

 

Antinori Tignanello

Le fameux Tignanello

 

00:33 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |