03 décembre 2010

Un joyeux trio

Reçu de mon confrère québécois Marc André Gagnon, ce témoignage photographique de la mélancolie qui règne au sein des voyages de journlistes spécialisés, et notamment entre les 5 du Vin, qui pour tromper leur monde, n'étaient que trois.3 DES 5.JPG 

 

Pour plus d'info, voyez ici

 

08:05 Écrit par Hervé Lalau dans Italie, Vins de tous pays | Tags : vin, vignoble, journalistes, les 5 du vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

30 novembre 2010

Domini Castellare (vobiscum)

Ce n'est pas tous les jours qu'on déguste dans une chapelle baroque, même désaffectée. C'était le cas samedi dernier, au domaine Castellare di Castellina. Un petit paradis de nature ménagée, aménagée, où les vignes proprettes s'alignent entre des forêts ébouriffées, agrémentées d'allées de cyprès, sur fond de collines bleutées.

Castellare1.jpgCastellare, petit paradis de la nature Toscane (photo H. Lalau)

Si la grâce n'est pas descendue sur tous les vins, une componction quasi sacerdotale était perceptible çà et là.  Je l'attribuerai cependant plus facilement à un élevage prolongé qu'au doigt de Dieu.
Les Riserva, notamment, sont souvent sur la réserve, ou plutôt, en purgatoire.

Chianti Classico 2009

Castellare est fier de disposer d'un clone particulier de Sangiovese, nommé Sangioveto; ses baies sont plus petites, et, nous dit-on, ses tannins plus doux.

Joli nez cerise, confiture aux quatre fruits, notes fumées en bouche, épices douces, tannins suaves, retour du fruit, réglisse. Manque un peu de fond, mais reste assez délectable. Gloria!

Vigna Il Poggiale 2007 Chianti Classico Riserva

Un vin issu d'une seule parcelle. Fermentation et macération en inox, un mois au total, puis deux ans en barriques de l'Allier.

Fumée, cuir au nez; en bouche, une assez bonne structure, mais écrasée par le bois, et de la sècheresse en finale. Ce vin va-t-il s'ouvrir un jour, le bois se fondre? On peut croire aux miracles, surtout dans une chapelle.

Isodi di San Niccolo 2006

85% sangioveto, 2 ans en barrique dont la moitié en neuf.

Le genre de vin qui divise les dégustateurs. Dense, extrait, boisé. Américain. Mais il y a du fruit dans le bois - le fruit du bois, pas le fruit des bois. Et du potentiel. Aujourd'hui, c'est dur, mais demain... Il y a-t-il une vie après le bois?

Alléluia!

06:36 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Tags : vin, vignoble, église, toscane, castellare | Lien permanent | Commentaires (8) | | | |