17 avril 2016

Rosés: l'indication géographique n'est plus le critère déterminant en GD française

Si l'on en croît le chiffres du panel IRI pour 2015, en tout cas.

Aux cinq premières places, on trouve en effet un IGP (Pays d'Oc), deux AOP (Côtes de Provence et Cabernet d'Anjou), mais aussi deux vins sans indication géographique - auxquels on pourrait ajouter une sixième, Vin de France. 

Voici donc le palmarès des rosés de grande distribution en France:

IGP pays d’Oc

56,3 millions de litres

(+ 0,7 %)

Côtes de Provence

26,3 millions de litres

(- 2,2 %)

Cabernet d’Anjou

18,4 millions de litres

(- 3,2 %)

Vins sans IG UE rosé

18,3 millions de litres

(+ 50,9 %)

Vins sans IG Espagne

15,6 millions de litre

(+ 13,5 %)

 

On notera la très forte progression des vins sans indication d'origine issus de l'Union Européenne - exclusivement des vins d'entrée de gamme. Ni les AOP espagnoles, ni les AOP des autres pays d'Europe n'ont pour l'instant réussi à conquérir les gondoles françaises, les distributeurs et les grandes marques de vin préférant apparemment rester discrets sur la montée des vins étrangers en France.

Dommage pour ceux qui, comme moi, apprécient les rosés de Navarre ou des Pouilles...

00:43 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Italie, Languedoc, Provence, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

05 avril 2016

Martini e precizione

J'ai reçu hier ce joli communiqué à propos d'un cocktail censé faire fureur cet été, le Martini e Tonic.

MARTINI & TONIC - LE COCKTAIL DE L'ÉTÉ 2016.jpg

Si le concept n'a rien de très novateur, il est cependant tout à fait d'actualité: pas mal de gens semblent redécouvrir les vermouths, ces temps-ci; et certains aficionados, parmi eux, explorent la vaste palette de cocktails où le vermouth peut être mis en oeuvre.

Oui, mais, en matière de cocktail, il faut être précis.

D'abord, de quel Martini s'agit-il? A voir la photo, je penche pour la version Bianco.

Mais si je peux me permettre un conseil d'ami, pourquoi ne pas essayer la version Gran Lusso?

Gran Lusso.jpg

Le grand luxe... abordable, c'est Gran Lusso

D'accord, c'est plus cher (25 euros environ pour un litre); mais c'est bien meilleur. Les amers sont plus francs, l'aromatique plus riche. Et franchement, faut-il lésiner quand on parle de vermouth? C'est moins cher qu'un bon champagne... En plus, le Gran Lusso est tellement bon qu'il n'a pas forcément besoin de tonic pour vous réveiller les papilles...

Ensuite, de quel tonic s'agit-il? Le communiqué cite la marque Schweppes. Sans doute du marketing croisé. Mais il y a Schweppes et Schweppes. Là encore, je me permets vous recommander la version chère, le Premium Mixer. Parce que le Schweppes Tonic classique me semble trop sucré pour l'utilisation envisagée.

spm.jpg

Ou bien, si vous osez sortir de la "reco" du communiqué, je vous recommande la marque Fever-Tree (publicité gratuite).

Voila, maintenant, c'est à vous de jouer!

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |