06 décembre 2013

Bollicine di Campania

En matière de bulles italiennes, on connaît le Prosecco, l'Asti, et pour les plus enragés, peut-être, le Franciacorta ou l'Alta Langa.
Mais d'autres régions ont une tradition de bulle, comme Caserta, en Campanie. Une tradition que certains locaux font remonter au règne de Robert d'Anjou (ce qui en ferait un des plus vieux mousseux du monde)... mais qui surtout, retrouve un présent et peut-être un avenir avec la hausse de la demande de bulles en Italie - et notamment dans les zones touristiques comme la Costa Amalfitana.

En voici un digne représentant, élaboré à base d'un cépage local, l'Asprinio (ou Asprino), pour lequel a été créé une DOP spécifique: Asprinio d'Aversa. D'aucuns relient ce cépage à l'Aspiran du Languedoc (sauf que ce dernier est un cépage rouge), d'autres au Greco... mais rien n'est vraiment sûr; pas même ses arômes, décrits comme "caractéristiques" ou "tipici", ce qui ne nous avance pas beaucoup.

A noter une particularité de la conduite de la vigne, ce qu'on appelle ici l'Alberata Aversana: elle consiste à se servir d'arbres (généralement des peupliers) pour soutenir les vignes.

IMG_3156.jpg


Asprino d'Aversa Il Grotta del Sole "Vigneti ad Alberata"

Joli nez de pomelo, belle bulle régulière; en bouche, un peu de litchi, de rose; l'acidité est moyenne, l'ensemble très propre, assez délicat; la finale moyennement longue, est légèrement beurrée. Le genre de produit qui, même si ne révolutionne pas la bulle, a le droit d'exister.

NB. Il s'agit d'un vin obtenu par la Méthode Martinotti. Pour mémoire, le brevet de la méthode dite de la Cuve Close a été déposé en Suisse par Federico Martinotti en 1895, et en Grande Bretagne par Eugène Charmat en 1907.

00:04 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

04 décembre 2013

C'est qui, ce Greco?

Le Sud de l'Italie s'est longtemps appelé la Grande Grèce - ou le pays du Vin, Oenotria, au choix.

Pas étonnant qu'on y trouve encore un cépage du nom de Greco. Comme d'autres, dans la région, il a bien fallu succomber sous l'offensive des cépages internationaux, mais il a résisté dans son fief de Tufo, où il est à présent protégé par une DOCG (DOP).

campanie, greco di tufo

Entre les oliviers, les vignes... (Photo H. Lalau)

Il est assez curieux, ce cépage. C'est une sorte de rouge déguisé en blanc. Car il possède pas de mal de polyphénols. Aussi son jus, sois la presse, n'est-il pas blanc, mais entre jaune et brun.
Il présente même parfois au nez des notes de fruit rouge.
Naturellement plutôt acide, il est assez polymorphe - le terroir, le rendement, le mode de vinification, l'élevage influent beaucoup sur le résultat. Faut-il le boire jeune, sur la vivacité, les agrumes? Ou bien plus vieux, plus sage, domestiqué, sur les fruits secs?

La dégustation qui suit, organisée dans le cadre de Campania Stories, n'a pas vraiment permis de trancher. Elle réunissait pourtant une quarantaine de vins, principalement de la zone de Tufo.

IMG_3292.jpg

Vieux millésimes de Greco de la cave Di Marzo, à Tufo (Photo H. Lalau)

Une première session rassemblait des vins jeunes (2012 et 2011). Les seconds ont en général eu ma préférence - 2012 semble un millésime un peu creux, et beaucoup de vins étaient dans une phase fermée. Certains présentaient des nez de sauvignon - à croire qu'on utilise des levures spécialement sélectionnées! D'autres étaient déjà évolués, ce qui, pour des vins d'à peine un an, est étonnant.

Une seconde session était consacré à des millésimes plus anciens. Les produits s'y sont montrés assez inégaux, ce qui laisserait quelques doutes sur le vrai potentiel de vieillissement du Greco, si l'on ne remarquait pas que quelque soient les millésimes (et les cépages), ce sont presque toujours les mêmes maisons qui sen tirent le mieux...

Villa Matilde Greco di Tufo Tenute di Altavilla 2012
Pomme verte, zeste d'oranges au nez; bouche vive, mais il y a de la matière; un vin plutôt complet, plein de noblesse (la Reine de Belgique sera-t-elle intéressée?) 14/20

San Gregorio Greco di Tufo Cutizzi 2012
Déconcertant, pas très Sudiste, on dirait un cépage semi aromatique d'Europe centrale; la bouche est assez fluette, acidulée. Mais l'ensemble reste plaisant. 13/20

Pietracupa Greco di Tufo 2012
Minéral, assez franc en bouche, finit sur une belle amertume. 13/20

Mastroberardino Greco di Tufo Contrada Marotta 2012
Très joli vin, clémentine, zeste d'orange au nez, bel équilibre acidité-glycérol-alcool en bouche. 15/20

Fonzone Caccese Greco di Tufo 2012
Agrumes, un peu amer mais correct. 13/20

Montesole Greco di Tufo Vigna Breccia 2012
Joli arômes de fruits tropicaux; pas mal d'acidité, mais du corps 13,5/20

Terredora Dipaolo Greco di Tufo 2012
Pêche et poire superposées, complexe au nez; pas énormément de matière, mais une belle salinité en finale 14/20

Cavalier Pepe Nestor Greco di Tufo 2012
Citron vert au nez, très vif en bouche, assez simple mais de bon aloi. 13,5/20

campanie, greco di tufo

Un des beaux spécimens de Greco 2012 dégustés sur place (Photo H. Lalau)



Di Marzo Scipio Greco di Tufo 2011
Joli nez très direct, agrumes, cédrat confit; en bouche une belle vivacité, une impression de pierre à feu, finale très longue. 14/20

Molettieri Salvatore Greco di Tufo 2011
Franchement oxydé. Si c'est voulu, c'est réussi! On pense à un Marsala. Est-ce le but? Difficile à noter.

Colli di Castelfranci Irpinia Greco Vallicelli 2011
Pêche et mandarine, assez vif mais du gras pour balancer. 14/20

Donnachiara Greco Ostinato 2011
Surmaturité, miel, raisin sec, sucre résiduel - un greco original. 14/20

Cantine Dell'Angelo Greco di Tufo 2008
Subtile coing, champignon, belle vivacité mais soutenue par la matière, déjà évolué. 14/20

Mastroberardino Greco di Tufo 2008
Ananas, citron, pomelo, nez très pur, quelques notes poivrées, eau de rose; bouche sympathique, pas très structurée mais équilibrée. Ne fait pas son âge. 15/20

Cavaliere Pepe Nestor Greco di Tufo 2008
Joli nez de coing, bouche bien mûre, part sur l'évolution, salin en finale; à boire 13/20

Traerte Greco Tornante 2008
Du jus, de la matière, notes évoluées, résine 13,5/20

Pietracupa Greco di Tufo 2003
Miel d'acacia, un peu de grillé, l'acidité s'est joliment fondue, amertume finale. Pour les amateurs de toasts. 13/20


01:05 Écrit par Hervé Lalau dans Italie | Tags : campanie, greco di tufo, vin, vigne, italie, reportage, cépage oublié | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |