25 avril 2008

Quand la Grèce s'éveille

Mon confrère Daniel Berger m'envoie ce petit papier rédigé suite au voyage organisé en Grèce à l'attention des journalistes FIJEV par Constantin Stergidès.
 
Oenorama


Les Grecs ont la pêche, ou plutôt la grappe ! Ils évoquent sans états d'âme la "Renaissance du vin grec", c’est la nouvelle frontière en Méditerranée (voir De quelques vins en Péloponnèse dans "Voyages-dégustations"). Ils ont organisé leur Vinexpo à Athènes le mois dernier, baptisé ŒNORAMA - 170 viticulteurs réunis dans un hall très spacieux facile à visiter, 15 000 entrées en trois jours. Nouveauté : une "galerie" présentant une collection de 300 vins sélectionnés par les viticulteurs, dont la moitié de cépages indigènes (la plupart nous sont inconnus, c’est un trésor insoupçonné). L'idée de Constantin Stergidès, le bouillant et sympathique commissaire de l'exposition qui vous invite à "plonger" dans l'océan du vin grec, est un concept intéressant, car entière liberté vous est laissée de vagabonder sans contrainte à la découverte des crus de chaque région : les bouteilles sont libres d'accès, elles comportent chacune un détail de caractéristiques propres, et sont remplacées aussitôt qu'elles sont vides. La démocratie, née sur place, se poursuit dans l’ampélocratie (préférable à vinocratie). La Grèce a une vraie culture de la vigne endormie durant 4 siècles d’occupation ottomane/turque, et bien réveillée depuis une bonne quinzaine d'années, le pays est aujourd'hui 15ème producteur mondial. Le vignoble a bénéficié d’une révolution œnologique et d'une organisation d’AOC (système français). Une stupéfiante variété à la fois typographique, climatique et de terroirs offre une très grande diversité de crus. La vitalité et l'engagement des viticulteurs est frappante, ils sont souvent de la 1ère génération, apparaissent inventifs dans leurs travaux ampélographiques, passionnés de recherches en vinification, attentifs aux goûts de leurs hôtes, ambitieux et confiants en leur avenir.

Daniel Berger

A lire aussi sur le Blog "Mmmm… ton vin! "

08:44 Écrit par Hervé Lalau dans Grèce | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |