04 juin 2011

"Decanter Power list" ou on a les héros qu'on mérite

A ses lecteurs internautes, Decanter propose régulièrement de donner leur avis sur un point d'actualité, via un sondage.

Le dernier en date consistait en un questionnaire à choix multiple: on demandait au lecteurs de choisir une personnalité parmi les cinquante de la "50 Power list" - la liste des 50 personnes les plus influentes du secteur vin. 

Plusieurs choses m'ont intrigué dans cette liste.

D'abord, le fait que certains noms me sonti totalement inconnus. Qui sont donc Mel Dick (joli patronyme, mais seulement 6 votes, 1% du total des réponses), Robert Sands (0 vote, 0%), Wu Fei (7 vote, 1%), Nobutada Saji (0 vote, 0%), John Kapon (15 votes, 2%) et Eduardo Guilisasti (5 vote, 1%)?

Je me suis aussi surpris à comparer certains scores: 7 votes pour Stéphane Derenoncourt, 7 votes également pour Piero Antinori. C'est plus flatteur pour le premier que pour le second. Je n'ai guère été étonné devant celui de Robert Parker (148 votes, 22%) ni celui de Jancis Robinson MW OBE (79 votes, 11%); j'ai aussi bien rigolé devant les 51 votes obenus par "The Amateur Wine Blogger". "Ici Londres, les internautes votent pour les internautes".

A part ça, j'ai noté quelques absents dans la liste: moi, d'abord (je souffre à l'évidence d'un manque d'image outre-Manche). Mais aussi pas mal de critiques faisant généralement autorité dans notre secteur. Je ne les citerai pas pour ne pas leur faire de peine, mais je note que les organisateurs du sondage leur ont préféré des "tycoons" comme Pierre Castel ou le nouveau DG de Pernod Ricard, ou des acheteurs de la grande distribution britannique.

Et moi, pour qui aurais-je voté? Joker.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France, Grande-Bretagne, Vins de tous pays | Tags : decanter, vin, vignoble, powerlist | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

25 mai 2011

Terra incognita

A 50 ans bientôt, je regarde derrière moi et je me dis que j'ai eu la chance de visiter pas mal de vignobles au monde, de l'Europe en passant par le Chili et l'Afrique du Sud. Mais l'esprit humain est ainsi fait qu'il voit souvent le verre à moitié vide. Avec un peu d'avance, j'adresse donc au Père Noël ma liste de voyages encore à faire.

Des coins dont j'ai pu goûter les produits, ou pas; des vignobles tout près, ou très loin. Des appellations réputées, ou pas. Des voyages qui font rêver, ou pas.

Voici donc les endroits que j'ai vraiment envie de voir dans les années qui viennent, mes zones blanches sur la carte du vignoble mondial, ma "terra incognita":

-Coteaux du Vendômois/Coteaux du Loir

-Coteaux du Layon

-Duras

-Ardèche

-Gaillac

-Irouléguy

-Béarn

-Saint Véran

-Saint-Chinian

-Minervois

-Crépy

-Die

-Thann

-Alsace Grand Cru Schoenenbourg

-Gigondas

-Coteaux d'Aix

-Côtes Roannaises

-Châteaumeillant

-Saint Pourçain

-Quincy

-Morgon

-Pays d'Auge (Calvados)

-Armagnac

-Madiran

-Corneilla de la Rivière

-Saint Honorat

-Ribera del Duero

-Costers del Segre

-Açores

-Lanzarote

-Santorin

-Nemea

-Mantinia

-Samos/Lesbos

-Tunisie

-Hermanus

-Olifantsrivier

-Nouvelle-Zélande

-Cinque Terre

-Calabre

-Franciacorta

-Neuchâtel

-Bio-Bio

-Neuquen

-Salta

-Baja California

-Speyside

Comme vous le voyez, j'ai du pain sur la planche.