31 janvier 2013

Biodynamie, vin et vaudou

Mon compère des 5 du Vin, David Cobbold, tient aussi un blog personnel, More than Just Wine, sur lequel il s'est fendu d'un billet pas piqué des hannetons, au sujet des vins biodynamiques. C'est ICI.

On n'est pas forcé d'adhérer, mais tous ceux qui ont l'esprit ouvert y trouveront matière à réflexion.

Car si c'est violent, c'est aussi intelligent et argumenté, bref, ça se déguste comme se dégustait naguère un pamphlet de Voltaire ou de Diderot. Pas mal, pour un Rosbif...

Rudolf Steiner.jpg

David Cobbold, Steinerien-à-foutre (c'est pour rire, bien sûr)

08:45 Écrit par Hervé Lalau dans Allemagne, Autriche, Ecologie/Bio/Biodynamie, Grande-Bretagne | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |

12 janvier 2013

Que pensent les Anglais de l'AOC?

S'il faut en croire Decanter, qui consacre un sondage à ce sujet, les lecteurs du magazine anglais sont pour le moins dubitatifs.

Il faut dire que la question était posée de manière assez abrupte: "Is the French Appellation Contrôlée (AC) system fatally flawed" ("Le système français des AOC est-il rédhibitoirement défectueux"). Et les lecteurs n'avaient le choix qu'entre 4 propositions.

Ils sont 39% à répondre "Oui, car il freine l'innovation et oblige les producteurs à se conformer à des règles désuètes"

Ils sont aussi 23% à répondre: "Oui, car il permet aux producteurs paresseux de se cacher derrière un nom prestigieux"

Ils ne sont que 27% à répondre "Non, car il assure la survivance de cépages locaux qui seraient arrachés sinon".
 
Et 28% à répondre "Non, cela aide le consommateurs dans son choix des styles de vin".
 
On peut penser que les propositions étaient un peu trop caricaturales - par exemple, les AOC ne sont pas là pour préserver les cépages; d'ailleurs, dans bien des cas, elles en suppriment...
 
Quoi qu'il en soit, cette petite enquête démontre que même chez les gens qui s'intéressent de près au vin (ce qui est le cas des lecteurs de Decanter), l'AOC n'apparaît pas vraiment comme une valeur refuge.
 
Mais que faudrait-il donc faire pour rassurer nos amis britanniques?
 
Ou cela n'a-t-il aucune importance?

00:39 Écrit par Hervé Lalau dans Grande-Bretagne | Tags : aoc, gb, uk, vin, vignoble, réglementation | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |