12 septembre 2010

Faire-part

Tous les amis du Jaune, du Comté, du Morbier et autres délices du Jurassique Parc sont heureux de vous faire part de la naissance du petit Jésus... de Morteau. Ou plutôt, de l'IGP Jésus de Morteau, selon la nomenclature européenne.

Mais référons-nous au texte officiel de l'INAO:

"Le règlement européen enregistrant l’Indication Géographique Protégée «Saucisse de Morteau ou Jésus de Morteau» a été publié au Journal Officiel de l’Union Européenne du 21 août 2010.

La saucisse ou "jésus" de Morteau est une saucisse droite de forme cylindrique élaborée à base de viande de porc. Les porcs utilisés pour la fabrication de la saucisse ou jésus de Morteau, sont des porcs nourris au petit lait.

Le fumage de la saucisse ou jésus de Morteau lui donne une couleur typiquement ambrée. L’arôme de fumée est une des principales caractéristiques de la saucisse ou jésus de Morteau, obtenu notamment par la lenteur de son fumage réalisé à partir de bois de résineux. Historiquement, la saucisse ou jésus de Morteau est fumée dans de vastes et hauts fumoirs appelés «thués».

photo.php.jpegA Morteau, et nulle part ailleurs...

La texture de la saucisse ou jésus de Morteau se caractérise par son moelleux et sa souplesse. En bouche, le produit ne doit ni être dur ni caoutchouteux, mais ferme et juteux.

 La zone de production s’étend sur les quatre départements constituant la région de Franche-Comté: le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. Cette aire géographique correspond à la zone de savoir-faire traditionnel d’élaboration et de fumage de la saucisse ou jésus de Morteau. 

 A partir du début du XXème siècle, la production porcine de la zone s’est développée du fait de l’augmentation des quantités de lait et donc de petit lait disponible. Les porcs produits, jusqu’alors destinés uniquement à une consommation familiale, ont pu alimenter le marché, d’abord des bouchers et charcutiers locaux, avant de concerner le marché régional."

 En 2009, on comptait 31 fabricants et 60.000 porcs élevés au petit lait, pour une production de 4.077 tonnes de saucisse de Morteau.

Des gens qui ont la religion... du travail bien fait.


 

   


 

00:01 Écrit par Hervé Lalau dans France, Gastronomie, Jura | Tags : jésus, morteau, jura, saucisse, igp | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03 septembre 2010

Pourquoi pas un seul vin?

Organiser tout un repas autour d'un seul vin (blanc, rouge, rosé ou bulles), de l'entrée au dessert ? Oui, c’est possible, et c’est même le thème du livre que ma copine et consœur Evelyne Malnic (une championne des accords gourmands) a co-écrit avec Odile Pontillo, aux Editions Solar.

Un seul vin.JPG"Un seul vin"

Son titre dit bien ce qu’il veut dire: «Un Seul Vin». Et l'idée est sympathissime: c'est de pouvoir profiter du vin et du repas sans se prendre la tête.

70 vins français et étrangers ont été testés, mariés, accordés, comme autant de beaux intruments de musique.

Pour chacun, deux menus thématiques sont proposés, ainsi qu'une recette détaillée

Et un CD-Rom accompagne le livre, pour compléter l'information.

Voila donc un ouvrage à lire et surtout à utiliser sans modération!

Disponible dans toutes les bonnes librairies, pour la modique somme de 16,90 euros. Un must, les amis!

18:18 Écrit par Hervé Lalau dans Gastronomie, Vins de tous pays | Tags : livre, vin, gastronolie, vin & mets, evelyne malnic | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |