28 mai 2017

Cris d'orfraie chez les hygiénistes

Deux commentaires de mon cru:

Primo, cet aréopage de bien-pensants ne manquent pas de toupet en s'auto-proclamant seuls et uniques représentants des "acteurs de la santé publique". Et je connais bon nombre de médecins et praticiens de la santé qui font la distinction entre le vin et les alcools forts, entre la consommation modérée et l'alcoolisation.

Secundo, que faut-il penser de la nomination d'Agnès Buzyn au poste de Ministre de la Santé?

Les hygiénistes n'ont semble-t-il relevé aucun conflit d'intérêt dans ce cas, alors qu'elle exerce à présent la tutelle de son mari, Yves Lévy, PDG de l'Inserm.

Mais il est vrai que Mme Buzyn a des amis parmi les prohibitionnistes. Ne déclarait-elle pas en 2011, lors de sa prise de fonction à la direction de l’Institut national du cancer: "Je demande à tout le monde d'arrêter de boire"?

Bref, ce qui m'inquiète, moi, ce ne sont pas les inquiétudes de l'ANPAA et consorts, mais leur parti-pris.

13:54 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25 mai 2017

Création d'un comité mixte franco-espagnol du secteur vitivinicole

Lors d'une réunion tenue à Madrid ce mercredi, les ministères espagnol et français de l'agriculture sont convenus de créer un «Comité mixte franco-espagnol du secteur vitivinicole» pour renforcer le dialogue entre les administrations et les professionnels des deux pays, à l’instar de celui mis en œuvre dans le secteur des fruits et légumes.

La première réunion de ce Comité se tiendra au cours du mois de juillet en France.

Selon les termes du communiqué du ministère de l'agriculture français "les délégations des deux pays ont fait le point sur les incidents répétés qui se produisent depuis plus d'un an, en France, à l'encontre de la production de vin espagnole. En réponse aux préoccupations exprimées par la partie espagnole, les autorités et les professionnels français ont condamné fermement ces incidents et ont présenté les différentes actions mises en œuvre au cours des derniers mois".

 

21:29 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |