09 décembre 2008

Le Sénat français veut exonérer les vignobles de taxe foncière

Malgré l'opposition du Gouvernement français, les sénateurs ont adopté aujourd'hui un amendement au projet de budget 2009 qui permet aux les collectivités locales qui le souhaitent d'exonérer de taxe foncière l'ensemble des terrains arboricoles et viticoles pendant huit ans.

Pour motiver cet amendement, le Sénateur Jean-Michel Baylet a su trouver des arguments légaux: "En raison des graves difficultés économiques touchant les filières du vin et des fruits, il serait équitable d'aligner le régime de taxe foncière de ces activités sur celui déjà prévu en Corse et pour le secteur des oliviers, des truffiers et des noyers".

Rien n'est acquis, cependant, car cet amendement doit encore passer le barrage de la Commission mixte paritaire du Sénat et de l'Assemblée.

Au cas ou cela ne marcherait pas, je propose un autre amendement: faire payer la taxe foncière par ceux qui, comme l'ANPAA et le directeur de la Santé, prônent l'abstinence totale. Puisqu'ils ne boivent pas, il serait logique qu'il remboursent à l'Etat le manque à gagner!

17:19 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02 décembre 2008

Le vin et la liberté de la presse... au Monde

Abonné à l'édition électronique du Monde, Jacques Berthomeau (vous savez, l'homme du fameux rapport) a reçu voici peu une alléchante proposition: "Publiez votre chronique sur le Monde.fr".

Berthomeau n'a fait ni une ni deux: "J’ai décidé de faire une expérience: copier-coller ma chronique de samedi, intitulée "La surpâture, la goinfrerie et les plaisirs simples de la vie : chronique d’un jouisseur", pour voir quel sort la « modération » du Monde.fr lui ferait.
 
Refus. Normal, j’y parlais du vin. Le sanitairement correct règne en maître"…

Et la liberté de la presse, où règne-elle? 

Que font le SNJ, la ligue des Droits de l'Homme, Reporters sans Frontières? Le lobby hygiéniste est-il plus fort que Pinochet, la Chine et George Bush réunis?

09:28 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |