30 novembre 2008

Percée 2009

Chaque année, après un peu de moins de sept années de patience, le Vin Jaune se dévoile: c’est la Percée. Imaginez le supplice ! Toi qui en a bavé toutes ces années, piqué, cloîtré, voilé,  tu crois enfin trouver la liberté. Non, tu seras dévoré en place publique, jeté à la foule agitée. Tu seras bu jusqu’à la lie, ton âme soupesée, tes ors dilapidés, ta sagesse estimée, ton éducation rudoyée.

percee 2009-2

Qu'on se le dise!


Pour le millésime 2002, cela se passera les 31 janvier et 1er février prochain, à Passenans et Frontenay.
Il te faut bien en passer par là ! Montrer la force de ton caractère, ta trempe minérale. Tu es plus fort qu’eux, plus puissant que tous, indestructible. Montre-leur la richesse de ton millésime, certes décrié ailleurs, si élégant au Bon Pays. Puis en clavelin tu iras te loger, quand viendra l’heure.

Rendez-vous désormais mythique, la Percée du Vin Jaune attire chaque année plus de 40.000 visiteurs. L’évènement bachique garde sa dimension humaine, sa bonne humeur (même quand il pleut), son accueil.

Ouverture des caveaux de 12.00 à 18.00 ; vente aux enchères de vieux millésime le samedi à 16.00. Cortège et défilé corporatif le dimanche à 09.30, messe à 10.00, Percée à 11.30.
Prix : 11€ (accès aux navettes, verre et 10 tickets de dégustation).

 

Si vous passez par là...
                                                                                               Marc Vanhellemont

10:22 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

21 novembre 2008

La diversité du monde du vin, vue par la RVF

Juste un mot à propos du dernier numéro de la RVF, que je viens de recevoir.
J'y trouve un classement des personnalités du vin en France. Une bonne idée.


On pourra toujours discuter de la présence ou de l'absence de tel ou tel. J'aurais préféré y voir Jean-Michel Deiss plutôt que Nicolas Joly, par exemple, pour représenter les bioynamistes.

On peut aussi discuter de la place de certains: Parker en 4ème position, pour le marché français, c'est sans doute lui prêter un peu trop d'influence, idem pour Hugh Johnson (25ème) et Serena Sutcliffe. Même s'ils influencent le marché à l'exportation (et la manière de produire à Bordeaux), ils restent peu connus en France. A ce compte-là, l'acheteur vins de Tesco ou celui d'Aldi avaient autant leur place dans le classement que celui de Carrefour, placé en 2ème position derrière Castel. Oui, Castel, pourquoi? Et pourquoi pas? Combien de Français ont appris le vin chez Nicolas!

Ils y a aussi ceux qui brillent par leur absence: sauf erreur, je n'ai pas vu le Guide Hachette, qui reste pourtant une référence pour les achats des Français, des Suisses et des Belges - il n'y a qu'à voir les consommateurs qui s'y plongent dans les hypers, lors des Foires aux vins...

Mais quoi qu'il en soit, voilà un travail éminemment pédagogique. Mettre dans un même classement la directrice des achats de Carrefour et le leader des anti-alcools, Castel et Joly, Bettane et Parker, Albert Frère et les Frères Foucault... c'est ça, la diversité du vin!
Pour certains, le vin est une passion; pour d'autres, un marché ou un investissement; pour d'autres encore, une culture; pour d'autres enfin un vice.

Pas mal de choses, finalement, pour un simple liquide.

 

rvf_logo

07:23 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |