08 janvier 2009

Michelin ou l'audace

Il y a peu, mon rédac-chef favori, Philippe Stuyck, allumait dans IVV les choix, disons, discutables, du Michelin en Belgique.

Voir à ce propos:

http://ivv.skynetblogs.be/post/6480143/michelin-et-le-ven...

La plume gastro du Figaro, François Simon, ne semble pas avoir aimé l'édition France non plus:


"MICHELIN 2009: LE GRAND CALME RONFLANT

Ne vous attendez pas à de grands tremblements pour le prochain Michelin. C'en est désespérant de banalité. Le guide, pour son centenaire, a voulu jouer la sérénité paisible. Il semble que Frechon au Bristol décroche ses trois étoiles, et que Michel Roth, du Ritz, passe à deux étoiles. Pas mal non? A quand le lancement du guide avec les Compagnons de la chanson réunis?"

 

0724382907657

07:03 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

28 décembre 2008

On a réveillonné avec ça

Pour les quelques uns que cela intéresse, j'ai fêté Noël en famille, accompagné des bouteilles suivantes:

-Apéritif: Champagne Cuvée Opale, de Saint Gall 1996,  un millésimé comme je les aime, vieux, mais vif;

-Entrée (un foie gras): Château de L'Aulée Touraine Moëlleux 2003, juste ce qu'il fallait de douceur et d'acidité;

-Plat de Résistance (un canard gras aux clémentines): Sancerre Rouge Laloue 2005, le bon goût pinot noir, très classique, tout en élégance;

-Fromage (Gruyère Suisse AOC): Un verre de Louis Latour Ardèche 2006 (une envie soudaine, pour le vin, le fromage n'était pas prévu au départ);

-Dessert: Cerdon Lingot Martin Demi-Sec (sur une bûche aux framboises), superbe accord sur les fruits rouges, un petit côté acidulé.

 

Adresses des producteurs ou importateurs disponibles sur simple demande.


 

Hervé Petit

23:13 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : vin, noel | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |