03 mai 2009

Que ceux qui veulent que M. Barnier reste lèvent le doigt

Le ministre français de l'Agriculture Michel Barnier ne devrait pas quitter ses fonctions début mai, comme initialement prévu, mais plutôt, selon le conseiller du Président Sarkozy Claude Guéant, après le scrutin - courant juin, donc.

Je ne fais pas de politique, mais l'explication fournie par M. Guéant à nos confrères de Ouest France est trop belle pour qu'on passe l'info sous silence: "Michel Barnier a su nouer avec la profession agricole et la profession de la pêche une relation très confiante", a déclaré le conseiller.

Aux dernières nouvelles, la viticulture fait partie de l'agriculture. Aussi serais-je intéressé de savoir combien de viticulteurs ont pu nouer "une relation confiante" avec M. Barnier, ou, à défaut, une relation tout court. Son absence, que dis-je, son silence assourdissant tout au long des campagnes anti-vins, ces derniers mois, me fait douter.

Au fait, le conseiller technique en charge des vins au sein du cabinet Barnier, Michel Stoumboff, a déjà trouvé une autre affectation: il est à présent directeur départemental de l'agriculture d'un département à fort potentiel viticole, le Pas de Calais. Boff boff.

17:34 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26 avril 2009

La cave se rebiffe

Un employé indélicat d'un grand restaurant de Trouville revendait pour son propre compte, et sur internet, les grands crus de son patron. L'homme voyait les choses en grand: on a retrouvé pas moins de 252 bouteilles chez lui. Il était plutôt éclectique: whisky, champagne, bourgogne, mais avec une nette préférence pour les grands bordeaux, tout de même.

Au total, on estime le préjudice à plus de 11.000 euros. Le propriétaire du restaurant ne devait pas descendre très souvent dans sa cave: il lui aura fallu près d'un an pour découvrir le pot au roses. Il faudrait peut-être moins espacer les inventaires?

 

21:07 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |