22 juin 2009

Yvon Mau commercialisera Gallo

Dans le même ordre d'idée que le post précédent, notons que l'Américain Gallo vient de confier à Freixenet, et plus précisément à sa filiale française Yvon Mau, la commercialisation de ses vins en France. Il y a certainement un potentiel de progression pour les vins californiens en France... pour autant que l'on passe l'obstacle de la distribution et de la préférence nationale des consommateurs français.

10:12 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les ventes de vins étrangers à la peine en France

Voici les performances des vins étrangers dans les grandes surfaces françaises sur les 12 derniers mois, telles que mesurées par un panel de distributeur q'un vent favorable a fait tomber entre les mains de la presse.

En valeur absolue, on remarquera les fortes baisses de l'Espagne et de l'italie.

Mais plus généralement, toutes les provenances sont à la baisse.

 

 

Provenance                       Ventes en GD    Evolution (12 mois)

 


Maghreb                             4,6                           -5 %
Espagne                             1,9                           -17 %
Portugal                             1,4                           -4 %
Chili                                  1,1                            -8 %
Italie                                 1,1                           -17 %
Californie                            0,8                           -18 %
Australie                             0,4                           -26 %
Allemagne                           0,2                           -45 %
Argentine                            0,2                           -9 %

 

 


 

Ventes en millions de bouteilles


Faut-il y voir un effet de la crise? Ou bien la marque d'un manque de dynamisme promotionnel? Ou encore la marque d'une désaffection des distributeurs pour tout ce qui n'est pas français, dans la crainte d'éventuelle représailles de vignerons français en délicate posture? Un peu de tout ça, sans doute. La preuve: les vins qui perdent le moins sont ceux du Maghreb et du Portugal, assimilés aux vins français par une bonne frange de la population, et qui bénéficient de marques fortes.

00:01 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |