08 juillet 2009

Chûte de prix annoncée sur les grands crus en GD française

L'an dernier, les Foires au Vins n'ont pas fait recette, dans la grande distribution française. Enfin, pas autant que prévu. Le baromètre IRI fait état, par exemple, d'une baisse de 32% sur les vins des AOC communales du Médoc. La faute aux hausses de prix, essentiellement (+22%, selon le même baromètre). Et puis c'est le moment où la crise s'est installée.

Alors cette année, place aux promos! Notamment sur les grands crus: Auchan annonce déjà une baisse de -47 % sur le Cos d’Estournel, de -37 % sur Montrose. Bien sûr, il ne s'agit pas du  même millésime, mais 2007 est-il vraiment moins bon que 2006?

Chez Carrefour, dans le même temps, Château Giscours passera de 38 € à 31,95 €.

C'est en temps de crise que ce circuit est le plus prisé des négociants. Qu'importe le chariot, pourvu qu'il soit plein.

 

05:44 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

07 juillet 2009

Première victoire pour L'HONNEUR DU VIN

Je diffuse avec plaisir ce communiqué de presse reçu de Jean-Claude Bonnin, au nom d'Honneur du Vin - car après tout, c'est un peu notre victoire à tous, à nous les amoureux  du vin. Oui, mais encore fallait-il qu'une poignée de passionnés ose enfin réagir concrètement devant un tribunal... Alors, merci à Honneur du Vin, vous nous rendez... notre honneur.

 

lipsthattouch1

La prohibition? On a déjà donné, merci!


La brochure de l’INCa retirée du site ministériel!

«Le risque de cancer s’accroît dès le premier verre d’alcool». On se souvient de cette phrase extraite de la brochure que l’INCa, Institut National du Cancer, avait présentée en début d’année en conférence de presse publique en vue d’une diffusion à tous les praticiens français. Et bien entendu, une seule boisson y était citée, le vin ! Déjà en 2008, L’institut National de la Consommation parlait de la première goutte !

C’était en début d’année et cette première goutte de vin avait, pour les vignerons, les producteurs et plus largement les acteurs du monde vitivinicole, fait déborder un vase déjà plein à raz bord. C’est à ce moment là qu’était créée, à l’initiative de quelques uns, l’Association « Pour l’Honneur du Vin » qui se donnait pour mission de réagir concrètement à toutes les agressions oenophobes.

Le recours administratif et préalable auprès du Ministère de la Santé pour obtenir la non diffusion de cette brochure vient de porter ses fruits. N
on seulement les 70.000 exemplaires imprimés n’ont pas été envoyés aux médecins, mais le texte a été retiré du site du Ministère. On peut désormais parler de victoire pour l’Honneur du Vin.

D’autre part, ayant fait retraduire le rapport mondial WCRF (World Cancer Research Fund) qui était revendiqué comme référence, l’Honneur du Vin a pu mettre en évidence de graves distorsions dans son interprétation.

L’Association compte bien la garder la main et continuer la contre-offensive. Si la présentation prévue fin juin de la version définitive du plan cancer 2009/2013 par le Président de la République a bien été différée, l’Honneur du Vin reste vigilant.

Tous les textes, rapports, analyses et compte-rendus d’actions sont disponibles sur le site www.honneurduvin.com. Il se veut interactif, ses auteurs Jean-Charles Tastavy, Jean Clavel, Jean Huillet et Françoise Ollier attendant les réactions et les commentaires des internautes qui leur seront utiles pour alimenter le débat".



Plus d’information: Jean-Luc Bonnin, agence.jlb@wanadoo.fr

13:17 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : vin, liberte, france | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |