03 janvier 2016

Cépages en liberté surveillée

Vous pensiez que les cépages étaient libres? Qu'ils pouvaient toujours jouer à saute-frontières, comme ils l'ont fait allègrement au fil des siècles (imaginez un peu le Midi de la France sans le Grenache ou le Muscat!)?

En France, ce n'est pourtant plus le cas depuis longtemps - il faut se référer au Catalogue officiel des variétés de vigne.

Pour pouvoir multiplier du matériel végétal de vigne, la variété doit être inscrite au Catalogue officiel national ou au catalogue d’un autre Etat membre de l’Union européenne. Les inscriptions au Catalogue officiel se font par arrêté du Ministère chargé de l’agriculture, suite à l’avis d’expert du comité technique permanent pour la sélection des plantes cultivées (CTPS), section vigne.

Pour la Festung Frankreich, c'est l'incontournable FranceAgriMer qui assure le secrétariat technique de cette section.

Ce Catalogue officiel des variétés de vigne est composé de plusieurs listes (je cite):  

raisin muscat d'alexandrie - vigne.jpg

  • Liste A1 : Catalogue officiel variétés éligibles au classement vitivinicole (variétés de vigne dont les plants peuvent être commercialisés (on ne passe donc pas automatiquement de l'agrément en Europe à l'agrément en France - c'est ce que l'on pourrait appeler l'exception culturale française).

  • Liste A2 et A1 - Table/autres  : Catalogue officiel variétés commercialisables mais non éligibles au classement vitivinicole (variétés de vigne dont les plants peuvent être commercialisés au sein de l'Union européenne, mais qui ne sont pas éligibles au classement viti-vinicole en France).

  • Liste B : Catalogue officiel variétés uniquement destinées à l'export (variétés de vigne dont le matériel de multiplication peut être produit en France en vue de son exportation vers les pays tiers).

 

De plus, une décision du Directeur général de FranceAgriMer définit, pour les variétés qui en sont pourvues, la liste des clones agréés (INTV-CONTNORM-2014-87 du 18/12/2014) suite à avis favorable du CTPS.

Pas sûr que le stockage des matières radio-actives ou la circulation des djihadistes soient vraiment plus encadrés, plus "agréés"...

Ca rassure, non?

13:04 Écrit par Hervé Lalau dans Ecologie/Bio/Biodynamie, Europe, France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

01 janvier 2016

Bernard Burtschy s'engage!

Dans sa sélection de vin de fêtes, le Monsieur Vins du Figaro n'a pas eu peur de déplaire aux institutions; mais comme disait Beaumarchais, "Sans la liberté de blâmer...".

Voila ce qu'il écrit à propos du Château Croque Michotte:

Château Croque-Michotte, Saint-Emilion Grand cru 2007

Ce château est un des rares recalés du classement de Saint-Emilion 2012. Pourtant, dans ce millésime qui n’est pas le plus grand du monde, il a su produire un vin élégant et raffiné, probablement trop élégant pour la commission de classement. De quoi lancer la discussion pour la soirée entière. Et en plus, il est certifié bio, ce qui n’a pas dû plaire non plus.

Prix : 25 €, départ château

Un seul mot, Bernard: "Bravo". Moi qui en son temps, ai défendu un autre pariah de Saint Emilion, à savoir Guadet (et continuerai à le faire tant que les vins sont bons), je ne peux qu'approuver.

09:40 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |