13 juin 2011

Mérite Agricole

Jean-Charles Hirondel, le directeur d'Ubifrance Bruxelles, m'informe de ma nomination au titre de Chevalier dans l'Ordre du Mérite Agricole (promotion du 14 juillet 2011).

Cette distinction me flatte immensément; vous savez que j'ai la fibre patriotique, sans pourtant être exclusif dans mes coups de coeur, car ce serait indécent pour mes amis belges qui m'accueillent depuis 25 ans, et aussi pour tous les autres bons produits de la planète. 

Cette distinction, je m'efforcerai de la mériter en continuant plus que jamais à honorer les bons vins et fromages de France, et quand il leur faut, à dénoncer ce qui va moins bien.

Et je la dédie à ma femme Christine, mon soutien indéfectible pendant toutes ces années, et notamment toutes ces semaines d'absence de la maison. Elle aussi a eu du mérite. Merci, chérie.

PS. Comme je l'ai dit à ma femme et à mes enfants, vous pouvez continuer à m'appeler Hervé, en toute simplicité...

PS 2. J'apprends que ma consoeur Jancis Robinson a reçu le même "poireau". Ce qui ne lui donne que plus de valeur à mes yeux.

M_E9rite_20agricole_20_2D_20chevalier.jpg

 

00:09 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

12 juin 2011

Fête de la Fleur... de Rhétorique au Château Margaux

Toujours très bien informé, Decanter révèle le nom du nouveau Directeur d'exploitation de Château Margaux, Thomas Do-Chi-Nam, que le directeur général du domaine, Paul Pontallier, présente en ces termes flatteurs: "il est non seulement compétent et talentueux, mais c'est également un homme loyal et très sympathique qui s'intégrera très bien dans l'esprit Margaux".

Primo, j'aurais été très surpris que M. Pontallier, qui est un homme intelligent et bien élevé, nous dise qu'il a engagé un type détestable et notoirement incompétent, ou même "on a pris ce qu'on a trouvé au Pôle Emploi" (d'autant que Do-Chi-Nam vient de Pichon-Lalande).

Secundo, je suis un peu surpris que le remplacé, Philippe Bascaules (qui part chez Francis Ford Coppola) n'ait pas eu droit au même type d'éloge. Mais peut-être la citation était-elle tronquée.

11:34 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Tags : bordeaux, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |