24 octobre 2011

Pic Saint Loup (3): Haut Lirou

A Saint Jean de Cuculles, le Domaine Haut Lirou est dans les mains de Jean-Pierre Rambier, qui possède également un vignoble en Costières de Nimes, le Mas du Notaire. Un homme affable et discret, et qui ne manque pas d'esprit.

Au milieu d'une pinède, dans un écrin de nature, les 60 hectares de vignes s'étagent des bords du Lirou jusqu'aux premières pentes du Pic Saint Loup. Elles encerclent un ancien relais de chasse, flanqué des bâtiments de vinification, qui respectent le style et la magie du lieu. On n'est pas à Cheval Blanc.

pic saint loup,languedoc,vin,vignoble,dégustation

Au bord du Lirou

Taille courte, labours fréquents, palissage, plantations de haute densité (6000 pieds à l'hectare) sont les points saillants de la partie viticole. Au chai,  après le tri de la vendange, les parcelles sont vinifiées séparément.

Les installations sont modernes, les barriques de qualité, le vigneron modeste, tout ici respire le bon sens et le bon goût.

Mais voyons plutôt ça dans le verre.

Domaine Haut Lirou 2010 Rosé
Grenache syrah mourvèdre.
Sympa, un peu bonbon au nez, en bouche, c'est frais et rond à la fois, beau rosé de terrasse 13/20

Domaine Haut Lirou 2010 Rouge
Syrah grenache.
Très fruité, fruit rouge légèrement confituré au nez; en bouche, de la réglisse, du fumé et quelque notes végétales. 13,5/20

Mas des Costes 2009
Superbe nez d'épices de la garrigue, myrte, cade, romarin; c'est un tourbillon d'arômes qui n'en finit pas et se compléxifie dans le verre; en bouche, une sensation de velouté et de granité, renforcée par de très beaux tannins joliment fondus. Très long en bouche. 15/20
12 mois d'élevage en barriques.

photo.JPG



Esprit 2009
Un assemblage de syrah, de  grenache et de mourvèdre ide tout petits rendements (10 hl/ha) ssus de parcelles d'éboulis calcaires  sur le flanc sud du Pic.

C'est le type même du vin de conversation, comme nous dit Jean-Pierre Rambier, un vin qui a besoin d'un peu de temps à table pour bien révéler toutes ses facettes. 

Au départ, c'est fruit noir, cassis, mûre, puis on part sur le cuir, un côté plus fumé, plus viandeux aussi, des épices comme la coriandre et le thym. En bouche, ce qui frappe, la jeunesse du fruit, la belle acidité, aussi, le tout enrobé de cacao et de moka. Voila un vin puissant mais doté d'une excellente buvabilité. C'est étonnant de fraîcheur, les 6 mois de barrique sont très bien intégrés, le bois ne prend pas le pas sur le vin, il l'épice un peu. 15,5/20

PS. A noter qu'Haut Lirou accueille depuis peu des cours de cuisine basés sur les produits du terroir (aujourd'hui, c'était le gibier). Savoureusement vôtre...

pic saint loup,languedoc,vin,vignoble,dégustation

Jean-Pierre Rambier ne manque pas d'Esprit


00:25 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : pic saint loup, languedoc, vin, vignoble, dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23 octobre 2011

Pic Saint Loup (Suite): Château de Lascaux

Au coeur du vieux bourg viticole de Vacquières, presque à la limite de l'Hérault et du Gard, nous dégustons les vins de Château de Lascaux dans sa grotte - je veux dire, dans ses caves voutées, en compagnie de Jean-Benoît Cavalier, le propriétaire, qui représente la 14ème génération de Cavalier à la tête de ce domaine de 45 ha. Ingénieur agronome,  M. Cavalier, qui a été un des initiateurs de l'AOC Languedoc, est un homme posé, mais nion dénué de convictions. Il nous explique son engagement bio, à la fois pour des raisons environnementales et pour des raisons qualitatives: "On ne fait pas de miracles dans la cave, on doit d'abord s'assurer que la plante, le sol, le terroir soient respectés. De plus,  Pic Saint Loup bénéficie d'un air sec, sans influences maritimes, on peut se passer des pesticides, et pour les amendements, nous employons le fumier des chèvres du pélardon".

L1040779.JPG

Jean-Benoit Cavalier

Voici l'aboutissement de sa démarche - ses vins. Une réussite.


Lascaux blanc 2009
Vermentino, roussane, marsanne, viognier
Belle amertume, citron, fraîcheur, salinité, miel 14/20

Château de Lascaux Carra 2010

Mûre, cassis, myrte, épices, garrigue, Réglisse, tapenade, fruit frais, bouche équilibrée avec une certaine fraîcheur, que de la cuve. Que du plaisir! Syrah grenache. 15/20

Les Nobles Pierres 2007
Notes animales et truffe au nez; en bouche, de la réglisse; un belle texture légèrement granuleuse. Finale minérale.
 15/20

Les Nobles Pierres 2006
Truffe, cassis, cerise; en bouche, c'est "Animalement vôtre", mais pas Brett ni Sainclair, c'est fin et le fruit rouge ressort rapidement de la grotte. Un peu d'apreté en finale. 14,5/20

L1040781.JPGAu centre de Vacquières

Cuvée des Secrets 2003
Voici un vin à dominante de grenache, issu d'une parcelle particulière.
Le nez de fruits un peu surmuri (2003, année de canicule) évolue rapidement dans le verre; en bouche, apparaissent du moka, de la réglisse, de beaux tannins sans aucune sécheresse.
Le terroir a lissé le millésime, reste un vin très puissant mais avec l'équilibre et la fraîcheur du Pic Saint Loup 14/20

00:26 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |