08 mars 2012

Deux Sancerre signés Millet

François Millet est installé à Bué, près de Sancerre. V'est le hasard qui m'a mis sur sa route, lors du dernier salon d'Angers: j'étais son voisin de table lors de la soirée inaugurale au Château de Brissac.

L1050223.jpg

François Millet: "Voici mon vin!"


Sur le stand qu'il partage avec un ami de Brissac,  il m'a présenté quatre de ses cuvées de Sancerre.

J'en ai retenu deux.

Sancerre Confession 2010

Issu de vignes de 30 ans, sur caillottes du Chêne Marchand, orientées Sud, ce vin complexe, concentré, présente un nez asssez explosif d'agrumes et d'ananas, il est droit en bouche, riche mais pas mou, grâce à une belle acidité  "Mordante, mais pas grinçante", comme dirait Pierre Casamayor. De jolies notes de gelée de coing en finale. 15/20

Sancerre Rouge 2010

Excellente maturité! Millet pratique l'effeuillage pour favoriser l'ensoleillement - veine  argileuse.
Au nez, c'est une jolie palette de petits fruits rouges; en bouche, c'est acidulé, sympa, assez variétal. La finale vous dit: "revenez-y!"  13,5/20

À Sancerre, il y a les ténors, les vedettes, les vrais et les fausses gloires, comme ailleurs; mais il y a aussi une foule de domaines qui ne demandent qu'à être mieux connus... Modestement, un blog comme celui-ci peut y contribuer, j'espère.

12:00 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Tags : vin, vignoble, sancerre, millet | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

05 mars 2012

Vinalies (2)

Dégustation, école de la modestie.
Troisième session des Vinalies ce matin, je commence avec des blancs qui m'évoquent l'Europe de l'Est, Olaz Riesling, Sapon... Las! Il s'agissait de blancs de Picpoul de Pinet. Sauf quelques chardonnays en fin de série - j'avais le cépage, mais pas la région, ils venaient de Limoux.
En rouge, nous avons navigué entre Pays d'Oc et Italie, je me croyais en Beaujolais et en Loire.
Beaux vins, soit dit en passant...

00:21 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |