18 avril 2012

Les Français et les foires aux vins

Le cabinet CEGMA TOPO s’est penché sur le comportement des Français dans le cadre des foires aux vins de la grande distribution, alors que la version "Printemps" bat son plein.

Sur base d'un sondage réalisé en octobre dernier auprès de 803 clients, à l'isue des foires d'automne 2011, voici les principales conclusions tirées par l'institut:

71.5% des visiteurs vont à la foire aux vins dans l’intention d’acheter, la moitié d’entre eux a même une idée précise de l’achat à réaliser.
50% des acheteurs avaient prévu leur budget avant de se rendre à la foire aux vins. Ils ont dépensé 110€ en moyenne.
L’événement réussit à transformer de simples visiteurs en acheteurs : 1 personne sur 2, qui n’avait pas l’intention d’acheter au départ, s’est laissé tenter par un achat.
 
Malgré tout, 15% des visiteurs n’ont pas acheté, soit en raison de l’offre (la première explication de non achat), soit en raison des prix, soit en raison de ruptures de produits.
La foire aux vins n’arrive pas toujours à séduire des acheteurs pourtant acquis: 1 personne sur 10, venue dans l’intention d’acheter, ressort les mains vides.
 
Le visiteur a entendu parler de l’événement grâce aux prospectus, il est déjà venu, il prépare sa visite et souhaite faire une bonne affaire. Au final, 92% des visiteurs sont satisfaits de la foire aux vins.
 
Plus d’un acheteur sur deux dit connaître la qualité de certains millésimes et cela influence son achat.
Lorsque l’acheteur se fait conseiller, il achète davantage (155€ contre 95€).

«La foire aux vins d’automne 2011 a plus séduit que son édition précédente. Toutefois, le manque de conseils, l’absence d’informations sur les vins et parfois un stock indisponible soulèvent des insatisfactions.» conclut Claire Certenais, Directrice de Clientèle CEGMA TOPO.

Source: GEGMA TOPO, cegma.presse@gmail.com

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17 avril 2012

9ème Congrès International des Terroirs Vitivinicoles

Je viens tout juste de recevoir le communiqué: du 25 au 29 juin 2012, la Bourgogne et la Champagne accueilleront le IXème Congrès International des Terroirs Vitivinicoles. Les premières sessions se dérouleront à Dijon et les suivantes à Reims. Ce rendez-vous biennal vise à permettre aux scientifiques et aux professionnels de la filière vitivinicole de faire le point sur la recherche et l’expérimentation en matière de terroir.

Congrès Terroirs.jpgDu 25 au 29 juin
 
Organisée sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), cette manifestation pluridisciplinaire reçoit des experts des terroirs vitivinicoles du monde entier.

Cette édition 2012 est portée par de nombreux partenaires dont des universitaires (l’Université de Bourgogne et plus particulièrement : l’Institut Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot, le laboratoire Biogéosciences, le Centre de Recherches de Climatologie et la Chaire Unesco Culture et Tradition du vin), des professionnels (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne) et l’Institut National de l’Origine et de la Qualité.

Dans le contexte du développement des vins sans Indication de Provenance en Europe, ce genre de rencontres aura une raisonnance une importance particulière.  Sans oublier que les climats bourguignons réclament leur classement au titre de patrimoine de l'humanité...

Seront notamment abordées l’origine, la diversité des terroir et ses composantes ainsi que leur mise en évidence et leur révélation. Des visites techniques au cœur des deux vignobles organisateurs viendront illustrer les aspects théoriques abordés lors des conférences. Près de 200 congressistes scientifiques et professionnels de la vigne et du vin sont attendus.

Parmi les conférenciers, on note la présence de Jacques Fanet, de François Murisier et de Cees Van Leeuwen.

On suivra avec une attention toute particulère les développements de la notion de terroir dans les pays du Nouveau Monde viticole, au delà du simple vernis marketing.

Plus d'information: Benjamin Bois – benjamin.bois@u-bourgogne.fr


 

00:15 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, Champagne, France, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |