10 mars 2012

C'est bientôt la Biojolaise, qu'on se le dise!

Le grand rendez-vous des bio du Beaujolais, alias La Biojolaise, aura lieu le 26 mars prochain, au foyer communal de Cercié (Rhône) à l'initiative de l'Association Ceps et Charrues.

Voici ce que nous en dit Isabelle Perraud, des Côtes de la Molière; chargée de la communication de l'événement...

BBB.png

BBB. Blanc Bleu Belge? Que nenni! Bien Boire en Beaujolais...

"Que des vignerons bio certifiés: des connus que vous n'aurez pas de mal à reconnaître et des moins connus que vous aurez envie de connaître un peu plus...Des vignerons du Beaujolais mais aussi des vignerons d'autres régions qui nous feront le plaisir de partager cette journée avec nous...
Comme l'année dernière, ce sera un salon réservé aux professionnels dont l'entrée sera gratuite.
Comme l'année dernière, nous avons commandé le beau temps...une très belle ambiance et plein de monde!

Ce sera de toute façon le moment de venir goûter le nouveau millésime, ce 2011 qui a déjà montrer ce dont il était capable avec les beaujolais nouveaux! La suite sera grandiose!"

Voici déjà la liste des domaines du Beaujolais présents:

-Les Améthystes, Michel Guignier
-Michel Aubry
-Château des Bachelard, Lilian bauchet (le blog de Lilian)
-Domaine de la Bonne Tonne, Marcel Grillet
-Domaine Buis Rond, Thierry et Sophie Harel
-Jacques Charmetant
-Alexandre Chavanne
-Raphaël Champier
-Domaine des Côtes de la Molière, Isabelle et Bruno Perraud (le blog d'Isabelle)
-Patrick Cotton
-Nicolas Dubost
-Chateau de Grand Pré, Guy et Annick Bertrand
-Domaine Jean Gilles Chasselay
-Domaine de Grand'Cour, Jean Louis Dutraive
-Domaine des terres Vivantes, Marie et Ludovic Gros
-Domaine Des Grottes, Romain Des Grottes
-Domaine Michel Guignier
-André Rampon
-Raphaël Saint Cyr
-François Subrin
-Jean-Pierre Teissèdre
-Paul Henri Thillardon
-Domaine d'Ys, Yann et Stéphanie Desgouilles

Plus d'info: http://labiojolaise.blogspot.com/

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, France | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

09 mars 2012

Wine Gotha. Wine Blogs. Classez, classez, il en restera toujours quelque chose...

Après quelques jours de vie déconnectée lors des Vinalies (une sorte de chartreuse païenne), je reprend le collier, je me replonge dans l'actualité.

Je lis sur le site de Terre de Vins qu'un comité de sages s'est réuni pour élire les personnalités les plus influentes du monde du vin ces dix dernières années. Il me faut donc d'urgence décortiquer ce classement...

Vous trouverez la liste complète des jurés et des "nominés" ICI.

influenceurs1.jpg

Basset, Parker, Gary, Aurelia... le hit parade des "influences" selon Terre de Vins.

En ce qui concerne les jurés, je dois vous avouer que la plupart me sont parfaitement inconnus. Deux exceptions: ma consoeur Felicity Carter, de Meininger (une revue de l'économie du vin), et Paul Symington, du groupe de Porto éponyme.

En ce qui concerne les "nominés", quelques questions en vrac:

-Robert Parker est-il vraiment journaliste, comme l'indique le document?

-Comment un quasi-inconnu comme Moshe Spak peut-il se retrouver parmi les 30 personnalités les plus influentes du vin au monde, alors que son principal titre de gloire, le salon israélien TerraVino, a une si faible audience (sans parler du nombre des échantillons et du nombre de jurés présents)?

-Si, pour les jurés, M. Hugel a de l'influence, alors que dire de celle de MM. Magrez, Castel, Gallo ou Antinori, qui ne figurent pas parmi les 30 heureux élus... Et si l'on parle de l'influence qualitative, où sont les Dagueneau, les Lapierre, les Combier, les Gaja, les Palacios?

-De même, pourquoi Basset et pas Faure-Brac, Larsson ou Del Monego, surtout si l'on juge les 10 années écoulées - et pour autant que les sommeliers soient vraiment des hommes d'influence dans le vin, ce qui n'est pas prouvé.

-Où est Pancho Campo?

-Pourquoi Tim Atkin et pas Jancis Robinson ou Andrew Jefford? Ou Michel Bettane?

-Pourquoi Michel Rolland et pas Stéphane Derenoncourt, Philippe Cambie, Adam Mason, Telmo Rodriguez ou Raul Perez?

-Qui est Paulo Pong?

J'arrête là le jeu de massacre. Je n'aime pas les classements, c'est un fait, mais celui-là est ridicule.

La suite de l'article concerne les blogueurs. Je note que Terre de Vins établit sa propre sélection dans la sélection de Wikio (celle du mois de mars). On a donc d'un côté un hit parade sur 10 ans, celui des "influenceurs" internationaux; et de l'autre un palmarès de blogueurs francophones sur les 29 jours de février 2012. Les regrouper dans un même article ne manque pas d'audace.

Mais surtout, Terre de Vins ne cite que ceux qui l'arrangent: pourquoi Aurélia Fillon, 30ème, et pas Olif, le Vindicateur... ou moi? Pourquoi de Rouyn, 4ème, et pas Le Blog des 5, 3ème? Ah oui, bien sûr, les partenaires ont des "white cards".

Mais intéressons-nous à la sélection d'origine, celle de Wikio.

Je n'ai jamais compris son mode opératoire.

Et je le comprends encore moins cette fois-ci. Car je connais les chiffres de fréquentation du blog des 5 du Vin, dont je suis un des heureux contributeurs, et ceux de mon blog perso. Celui que vous lisez en ce moment.

Le mois dernier, le nombre de visites et de visiteurs sur Chroniques Vineuses a été plus du double de celui du blog des 5 du Vin.

Pourtant, le Blog des 5 du Vin arrive en troisième position du classement Wikio, et moi... en 21ème.

Bien sûr, vous me direz que mon compteur mesure l'affluence, pas l'influence.

Mais expliquez-moi pourquoi, hier, 841 personnes sont venues perdre leur temps chez Chroniques Vineuses, alors qu'elles étaient 358, le même jour, à se faire "influencer" chez les 5 du Vin. Vous avez bien votre petite idée, puisque vous en faite partie?

Rassurez-vous, tout ça ne m'empêche pas de dormir. Ce qui m'interpelle, quand même, c'est qu'on monte ainsi en épingle des classements aussi peu sérieux; et que la presse dite sérieuse, celle qui s'imprime sur du papier, même glacé, se prête au jeu. Regardez un peu les photos choisies pour illustrer l'article de Terre de Vins, cela en dit beaucoup sur les enthousiasmes sélectifs du metteur en page.

Je préfère en rire. Je laisse aux petits personnages leur grande célébrité (ou est-ce l'inverse?) et je continue à tracer mon sillon.



14:20 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (7) | | | |