10 mai 2012

Suite à l'affaire Salviac

Suite à l'annonce du licenciement par RTL du journaliste Pierre Salviac, pour tweet humoristico-machiste (après d'autres tweets présumés homophobes), je tiens à faire savoir à tous mes lecteurs et à mes employeurs que je ne twitte pas ou très peu. Que j'aime les femmes. Que j'aime les hommes. Que j'aime mon chien. Que j'aime les vignerons. Que je vais faire un effort pour ne plus raconter de mauvaises blagues, et même, pour ne plus les écouter.

Je demande aussi à ceux qui me font l'amitié de déposer des commentaires sur ce blog de faire très attention à la correctitude de leur langage et plus généralement, à la pureté de leur pensée.

Amis télépathes, en particulier, faites très attention.

08:53 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Les Crémants d'Arthur Metz

Filiale du groupe Grands Chais de France, Arthur Metz produit 7 millions de cols de Crémant  d'Alsace et propose pas moins de 10 cuvées, sous plusieurs marques. De passage à Marlenheim, où s'élaborent ces bulles alsaciennes, j'ai pu en déguster quelques unes.

Voici mes commentaires.

Crémant d'Alsace Arthur Metz 2010

Joli nez de pomme, bouche assez grasse derrière l'acidité, mais en finale, des arômes tirant vers la pomme verte et le vernis à ongles lassent un peu. 13/20. Pinot blanc, auxerrois, pinot noir.

Crémant d'Alsace Michel Léon Brut Tête de Cuvée

Au nez, belles notes  riches de pain blanc; en bouche, c'est crémeux, beurré, moins vif mais plus ample. 14/20. Pinot blanc, auxerrois, riesling, pinot noir, non millésimé; élevage sur lattes 14-15 mois.

Crémant d'Alsace Arthur Metz Pinot blanc-Pinot Noir

Non millésimé. Noisette, pêche au nez; crémeux en bouche, notes d'ananas. Le dosage est assez bas, la finale ample et précise. Très beau Crémant, bien équilibré. 18 mois élevage sur lattes. 16/20. Rapport plaisir-prix époustouflant.

Arthur Metz 1.jpg

Arthur Metz Cuvée Pinot Blanc-Pinot Noir (Photo H. Lalau)

Crémant d'Alsace Arthur Metz Rosé Millésimé 2010

Cuisse de nymphe émue. Cerise groseille très fruité, pas bonbon mais fruit frais; la bouche part un peu sur la guimauve, le loukoum, c'est original, mais ça manque un poil de vicacité. 13,5/20

Crémant d'Alsace Arthur Metz Cuvée 1904

Assez frais au nez, poire, riche et bien mûr en bouche; finale opulente et très longue, bulle fine.
Non millésimé base 2009 Pinot blanc-Auxerrois, 24 mois d'élevage. 16/20. Excellent rapport qualité prix (9 euros au caveau de Marlenheim).

Arthur Metz.jpg

Arthur Metz, la Cuvée 1904 (Photo H. Lalau)

En résumé, une très bonne surprise: l'amateur, même exigeant, trouvera ici de quoi étancher sa soif de bulles, à plusieurs niveaux de prix et de qualité.

Infos/Contact: Eric Heckmann, eheckmann@lgcf.fr



00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, France | Lien permanent | Commentaires (10) | | | |