04 juillet 2012

Cumuls des mandats: pas qu'une affaire de politiques

On parle beaucoup du cumul des politiques, ces temps-ci. Mais que faut-il penser du cumul des mandats dans les syndicats, fédérations et interprofeessions viticoles?

J'apprends que Jean-Jacques Bréban rempile la présidence du Conseil Interprofessionnel des vins de Provence. Et je constate qu'il est également Président du Bassin Provence, président de la Fédération Régionale du Négoce et Président du Syndicat Français des Vins Mousseux.

Je respecte le choix de ces différentes instances, dont ce sont les prérogatives démocratiques, mais je m'interroge sur les conflits d'intérêts potentiels que ces cumuls portent en germe.

Un cas d'école. Imaginons que M. Bréban doive défendre le projet de Crémant de Provence auprès de l'INAO. Pourrait-il oublier cette allégeance régionale lorsqu'il siège au sein du Syndicat des Vins mousseux?

Ou bien, au contraire, nomme-t-on des gens dans les syndicats ou comités nationaux parce qu'ils représentent leur région et leur collège (négoce, production, coopératives). Ce subtil équilibre de contre-pouvoirs ne conduit pas à des arrangements  qui ne vont pas dans le sens de l'intérêt général, ou pire, n'est-il pas un facteur d'inertie?

Le cas de M. Bréban n'est bien sûr qu'un exemple, et loin de moi l'idée de mettre en doute sa probité. C'est juste le système des poupées russes s'empilant dans les différents cercles de décision qui me pose question.

Et vous?

01:00 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

27 juin 2012

Le Thil Comte Clary (Pessac Léognan) vendu aux Cathiard

Reçu ce jour de Christine Ontivero:

"Dans le cadre d'une restructuration de son patrimoine, suite à des dissensions familiales, Gérard de Laitre vend la propriété du Château Le Thil Comte Clary, en Pessac-Léognan, à Daniel et Florence Cathiard. Une partie du vignoble est cédée à Patrice Pichet".

Le domaine, situé entre Carbonnieux et Smith Haut Laffite (Martillac), compte 14ha de vignes dont 3 de blanc. Le vignoble est majoritairement planté de merlot.

Depuis quelques années, Le Thil Comte Clary avait pour consultants Stéphane Derenoncourt et Simon Blanchard.

Thil.jpg

11:57 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |