05 novembre 2012

A la Saint Martin, pensez au foie gras!

L'interprofession des producteurs du foie gras a choisi la Saint Martin, date de l'ouverture des marchés au gras en France, pour communiquer sur son produit.

Je relaie!

En effet, si on laisse l'antenne et les chroniques aux anti-foie gras (quand une majorité de consommateurs silencieux n'a que faire de leur jérémiades), on finira par croire que l'exception est la règle, que le marginal fait loi.

Je vous incite donc à manger du foie gras - si vous en appréciez le goût, bien sûr - moi, je ne force personne, je ne décourage personne, je ne fais ni dans la sensiblerie ni dans la surenchère, ni dans la désinformation.

A propos de désinformation, voyez un peu les chiffres cités en 2010 par une "consoeur" de Rue 89 apparemment très conscientisée (le nouveau journalisme sera engagé ou ne sera pas):

  • 33% des canards morts en gavage décèdent le dernier jour de la période programmée de gavage,
  • 25% la veille,
  • 20% deux jours avant,
  • 10% trois jours avant.

hansi16.gif

La gardeuse d'oie, par Hansi

C'est à mourir, non pas de gavage, mais de rire!

Evidemment, ces chiffres n'ont rien d'officiel, mais il rappellent une vérité incroyable: les canards élevés pour être mangés meurent!

Je précise que je ne suis pas payé par les producteurs de foie gras. Et que je ne prends pas mes ordres chez eux - ni mes statistiques.

Je ne vous en donnerai qu'une, de statistique:

  • 100%  des journalistes qui puisent leurs infos chez SOS Gavage et publient les cartes de ce groupuscule ne sont pas objectifs. Déontologie, vérification de l'information, enquête à charge et à décharge... pour certains, c'est superflu, et à l'arrivée, c'est le lecteur qu'on gave.

Accessoirement, je vous incite à réfléchir au monde que nous réservent les activistes de tout poil (ou de toute plume): après le gavage, ils s'attaqueront à la viande (ah, les conditions d'élevage et d'abattage des bovins!). Et puis à quoi encore?

Sachons réagir tant qu'il en est temps... SOS Llbertés!

08:24 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Hongrie | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

02 novembre 2012

Liberté, Egalité, Qualité

Selon l'INAO, la France produira environ 40,6 millions d’hectolitres de vin en 2012, dont 19,3 millions d’hectolitres pour les seuls vins AOC.

Faites le calcul vous même: les AOC représentent 47,5% du volume produit.

Etonnez-vous après cela que malgré cette mention porteuse, "synonyme de qualité" (si ce n'est dans les faits, au moins dans l'esprit de l'INAO), toute la production ne trouve pas preneur!

Peut-être manquons-nous de consommateurs de qualité?

Je repense tout à coup au baccalauréat. Plus les années passent, et plus le pourcentage de reçus augmente (de mon temps, dans les années 80, il y avait encore pas mal de déchet); et simultanément, le pourcentage de ceux qui ne trouvent pas d'emploi malgré ce diplôme augmente aussi.

00:01 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |