15 novembre 2012

Angelus, petites bouteilles pour grands moments de navigation

C'est France 3 et Terre de Vins qui nous l'apprennent: pour fêter en beauté quelques moments clés du Vendée Globe, Jean Le Cam a embarqué du vin… En l’occurrence, trois demi-bouteilles de Château Angélus, histoire de “donner un coup à Neptune”, comme le veut la tradition. "Même au cœur des océans déchainés, il est permis de se faire plaisir", conclue Terre de Vins.

220px-Cloche_Saint-Antoine_Murat.JPG

Autre son de cloche:  moi, hier, pour traverser Nivelles, j'ai emporté trois bouteilles (entières) de Beaujolais Nouveau. Même au coeur des sens interdits (à croire que la Ville cherche à repousser le visiteur), il est permis de se faire plaisir.

J'avais mis mon GPS, ce fut un grand moment de navigation.

Si Hubert de Boüard veut me fournir deux ou trois mignonnettes pour une future croisière urbaine, je ne dis pas non. J'en garderai au moins une et avec l'argent des deux autres, j'achèterai quelques quilles de Château Saint Cosme, du Domaine de Torraccia, de Lansarine, de Shadrapa, de Château Ksara, de Dopff Au Moulin ou de Coume Majou "Cuvée Casot". L'amitié sera du voyage.

06:52 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Corse, Europe, France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

14 novembre 2012

La préférence nationale, en Suisse aussi

Tiens, M. Montebourg ferait-il des émules de l'autre côté des Alpes? La préférence nationale me semble déjà passsablement arriérée dans l'Hexagone, vu la dépendance de notre pays envers ses voisins (que feraient nos vignerons sans la clientèle étrangère?), mais quand on lit que certains Suisses veulent en faire de même, on se frotte les yeux pour être sûr de ne pas rêver.

IMG_7223.jpg

"Super Suisse" dans Une Histoire Suisse, par La Compagnie des Ombres

C'est à lire ICI, sur le site de mon confrère suisse Pierre Thomas (qui ne cautionne pas cette nouvelle "chasse aux sorcières" étrangères).

Notez que les Suisses, eux, importent beaucoup de vin. Alors que nous...

23:12 Écrit par Hervé Lalau dans France, Suisse, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |