06 décembre 2012

Lupin, à Frangy

En panne de bonnes idées en cette journée (que je passe dans le train), j'emprunte à mon copain Marc sa belle chronique sur une cuvée de Frangy.

En remontant le Rhône entre les lacs du Bourget et du Léman, le relief s’adoucit et s’ouvre vers Seyssel et Frangy, juste après l’encaissement du Grand Colombier et du Gros Foug.

Le cru Frangy se localise sur la commune éponyme et sa voisine Désingy. Les vignes y occupent des sols morainiques caillouteux dont l’altitude ne dépasse guère les 500 m. Par contre, les pentes s’y accentuent par endroit et dépassent parfois les 40%. Une dénivellation due aux surcreusements des érosions relativement récentes. Les coteaux s’orientent au sud.

Le climat «étonnant» jouit de la transition entre les zones d’influences méditerranéenne et continentale. Oliviers, figuiers et même des bananiers s’y rencontrent. Il n’est pas rare d’entendre les cigales chanter tout l’été. 

  b45d3926a8c023395b8b68ba2e091473.jpg

Photo: Savoie Mont Blanc

 

Roussette de Savoie Cuvée du Pépé 2010 Frangy du Domaine Lupin

Pâle comme un soleil d’hiver, l’Altesse trône au creux du verre. Généreuse, elle offre sans compter ses notes délicates d’aubépine, de chair de pêche blanche, de poire croquante et de violette. Élégance recherchée d’un nez certes réservé qui dévoile son raffinement à qui sait lui montrer égard et intérêt. Le minéral envahit le palais dès la première gorgée. Cristal serti dans une matière dense et grasse, au goût d’abricot, d’ambre et de bergamote, rafraîchie de jus de citron. La longueur élégante parle du futur de cette Roussette en herbe.

Élevé sur lies en cuve pendant 10 mois, il mérite la garde. Bruno Lupin a ainsi conçu cette cuvée. Sa Roussette classique satisfera les moins patients.

La Cuvée du Pépé est issue d’une parcelle de 30 ares, les vignes ont 55 ans. Le Domaine Lupin totalise une surface plantée de 5 ha.

Marc Vanhellemont

PS. Les vacances de Noël approchent, les pistes de ski ouvrent les unes après les autres, si vous passez par la Savoie, n'héistez pas à faire un détour - il y a des gîtes sur place...

00:45 Écrit par Hervé Lalau dans France, Savoie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

05 décembre 2012

Plus que 10 fois dormir...

... et quelques  francophones chanceux pourront regarder une chaine de télé consacrée aux vins.

Cette chaîne, c'est Edonys, qui, après de multiples péripéties juridiques, a finalement été autorisée à émettre... depuis le Luxembourg.

Edonys : la chaine de télé du vin émettra depuis le Luxembourg à partir du 15 décembre

Début des émissions: samedi 15 décembre; au départ, cependant, seuls les  26 500 foyers abonnés au bouquet luxembourgeois La Télé des P et T pourront y avoir accès. Si tout va bien, des abonnés de Suisse et de Belgique pourront suivre, début 2013; et enfin, au printemps, le pays d'Evin.

 Jean-Michel Peyronnet, qui porte le projet depuis plusieurs années évoque un programme bien alléchant: "le vin plaisir, le vin à la portée de tous, le vin décomplexé, mais aussi le vin culture, le vin patrimoine, le vin produit de civilisation. Nos programmes laisseront également toute sa place à la gastronomie, dont le vin constitue un composant essentiel. Une politique basée sur l’achat de programmes de qualité, mais également sur d’ambitieuses productions et co-productions exclusives. A terme, nous serons en mesure de diffuser 24 heures sur 24 avec 8 heures de programmes exclusifs par semaine. En attendant, nous sommes heureux et fiers du pré-lancement de notre chaîne au Grand-Duché du Luxembourg, notre pays d’accueil, terre de liberté d’expression et… producteur d’excellents vins et crémants comme nul ne l’ignore."

Les Belges, eux, se remémoreront sans doute avec un peu de nostalgie le magazine Millésimes, qui a fait les beaux jours de la RTBF télévision (et de la culture vineuse) dans les années 1990-2000, sous la houlette de l'ami Louis Havaux.

20:49 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Gastronomie, Luxembourg, Suisse, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |