14 novembre 2016

Le BN de Duboeuf en avant-première

A quelques jours du "déblocage", je ne résiste pas au plaisir un peu crapuleux de commenter le Beaujolais Nouveau 2016 de Georges Duboeuf.

La séduction commence avec une belle robe profonde aux reflets violines. Elle se poursuit avec un nez mutin de framboise et de mûre, une bouche acidulée, fluide, mais d’une très bonne structure. 

Accord gourmand : charcuterie, viande blanche… ou même tout seul, à l’apéro (dans ce cas, servir légèrement rafraichi).

bn-2016-etiq-174-max-400x0-0x-max-536.jpg

12:23 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, France | Tags : duboeuf | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

31 octobre 2016

Le Prix Renou 2016 décerné au Département de la Moselle

Le prix René Renou (que j'ai modestement contribué à fonder), récompense chaque année une collectivité française pour une réalisation marquante dans le domaine de l'oenotourisme.

Cette année, c'est le conseil départemental de Moselle qui remporte le prix, pour l'organisation de la Fête des Vins de Moselle (dont la troisième édition a eu lieu cette année le 17 avril à Marange-Silvange).

Cet événement, s'il est centré sur les vins du département, accueille aussi quelques vins des autres appellations de la Moselle - luxembourgeoise et allemande.

Ce trophée d'autant plus sympathique que la Moselle viticole française revient de loin: en 1985, on n'y comptait plus que 3 ha de vignes.

Aujourd'hui, l'AOC Moselle (française) regroupe 19 vignerons pour 64 ha; et si rien n'est jamais gagné, on peut maintenant lui espérer un avenir.

Pour être complet, ajoutons que l'AOC Côtes du Toul, qui se situe également sur la rivière Moselle, mais dans le Département de la Meurthe-et-Moselle (un héritage de l'histoire tourmentée de la Lorraine), regroupe quant à elle une dizaine de producteurs, pour un vignoble planté de l'ordre de 100ha.

09:01 Écrit par Hervé Lalau dans Allemagne, France, Luxembourg | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |