17 février 2013

Picpoul de Pinet, AOC

Je me réjouis d'apprendre que Picpoul de Pinet vient enfin d'être reconnu comme AOC à part entière. Après tout, c'est sans doute le blanc le plus joyeux de tout le grand Sud de la France!

Ce qui m'intrigue, cependant, c'est la démarche des nouveaux élus, qui, à peine reconnus, veulent faire débaptiser le cépage Piquepoul, pour l'interdire à leurs (rares) concurrents de l'IGP Côtes de Thau. Le consommateur est-il si bête qu'il ne puisse pas faire la différence entre AOC et IGP sur une étiquette? Il y a bien un Gruyère Suisse AOC et un Gruyère Français IGP...

picpoul de pinet,vin,vignoble,aoc

Il aurait été beaucoup plus simple pour l'INAO de modifier le nom de la nouvelle AOC, de l'appeler Pinet tout court!

C'eut été aussi plus logique, plus cohérent avec la politique menée jusqu'ici - après tout, quand Saint Bris est passé en AOC, il a perdu le nom de Sauvignon...

Pourquoi ces deux poids deux mesures? Et changer un nom de cépage existant, juste pour plaire à une AOC, n'est-ce pas un précédent dangereux?

Je trouve la démarche d'autant plus regrettable que j'aime bien le Picpoul de Pinet. Et puis son terroir, ce n'est pas le cépage... c'est la mer!

00:34 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : picpoul de pinet, vin, vignoble, aoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14 février 2013

Et meilleure carte des vins de compagnie aérienne est...

Attention, le texte qui suit est totalement dépssé: par une erreur que je ne m'explique pas, j'ai commenté le classement... 2010! Je m'en excuse platement auprès des vainqueurs de 2013.

J'ai cependant souhaiter ne pas supprimer ce texte, car c'eut été supprimer avec lui les commentaires de ceux qui m'avaient fait remarquer mon erreur et ainsi, je trouve, faire disparaître un peu facilement toute trace de mon "forfait"...

 

Ce ne sont peut-être pas les Oscars, ni même Cannes ou la Mostra, mais pour ceux qui pensent qu'on a encore droit à du service et du vin sur les compagnies d'aviation, et qui en fournissent, le prix Business Traveller Cellars in the Sky est un des événements de l'année. Le jury est composé de dégustateurs professionnels, sous la présidence du journaliste Charles Metcalfe.

vin,avion,compagnie d'aviation,carte des vins

Le grand vainqueur, cette année, est l'Australien Qantas, qui remporte le trophée dans six catégories (Best First Class White, First Class Red and First Class Sparkling, Best Business Class Cellar, Best First Class Cellar et "Consistency of Wines Across Business and First Class"). Dommage que cette compagnie n'opère pas la ligne Bruxelles-Carcassonne!

La compagnie Air New Zealand gagne également deux trophées (Business Class Red et Best-presented Wine List), All Nippon Airways deux (Most Improved First Class Cellar et Business Class Fortified/Sweet). Le plus surprenant est sans doute le beau résultat de Qatar Airways, qui rafle trois prix (Best Business Class Sparkling, Business Class Fortified/Sweet et First Class Fortified).

On notera aussi la piètre performance des compagnie européennes: un seul trophée, pour Lufthansa, celui de "Most Improved Business Class Cellar". A se demander si l'Europe a toujours la culture du vin.

Et Air France? La compagnie n'a pas participé.


16:03 Écrit par Hervé Lalau dans Australie, France, Vins de tous pays | Tags : vin, avion, compagnie d'aviation, carte des vins | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |