21 mars 2016

Nouvelle segmentation des Crémants de Bourgogne

Ce samedi, à Dijon, a été annoncée la mise en place de deux nouvelles mentions qualitatives applicables au Crémant de Bourgogne: Éminent et Grand Éminent.

La première mention concernera les Crémants ayant subi un élevage d'au moins 24 mois sur lattes; la seconde, un élevage de 36 mois, avec en outre, des conditions plus restrictives en matière d'encépagement (seuls le Chardonnay et le Pinot Noir pourront être mis en oeuvre pour les Crémants Grand Eminent), de tirage et de degré d'alcool potentiel.

Cette annonce coïncidait avec l'organisation par l'Union des Producteurs et Elaborateurs de Crémant de Bourgogne d'une dégustation originale, avec le concours de l'école Agro Sup de Dijon, à laquelle participaient aussi bien des consommateurs que des experts, et qui visait à mieux cerner la perception des Crémants de Bourgogne, tant en termes organoleptiques qu'en termes de présentation.

Ayant participé à cette dégustation, je peux confirmer qu'il existe bel et bien une rationalité, un socle, une réalité pour la mise en place d'une segmentation des Crémants de Bourgogne, notamment en fonction de l'autolyse.

Le délégué général de l'Union des Producteurs et Elaborateurs de Crémant de Bourgogne, Pierre du Couëdic, a tenu a rappeler que "Si le Crémant de Bourgogne est une jeune appellation (AOC depuis 1975), la Bourgogne a plus de 200 ans d'expérience dans les bulles. Les Crémants représentent aujourd'hui 10% de la production régionale de vin, et se classent en 3ème position des AOC de Bourgogne."

 

 

10:59 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Un conseil d'ami

Affiché au domaine de Montorge, à Montagny.

Excellent domaine, excellent conseil...

 

IMG_8749.jpg

00:35 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |