21 avril 2013

En direct du Mondial du Rosé

Notre deuxième session de dégustations vient de s'achever. L'heure d'un premier bilan? 

Après une série plutôt décevante de rosés tchèques (acité et sucre dissociés), hier, nous avons dégusté ce matin une série complète de Côtes de Provence, dont nous avons tiré un très bel or, et un argent.

275-mondial-rose-2012-petula-aoc-luberon-medaille-argent-les-grains-syrah-igp-rose-2011-medaille-or-i1.jpg

Puis, la deuxième série, plus disparate, nous a fait naviguer entre IGP du Sud de la France, Australie, Bulgarie et Hongrie. Les couleurs allaient du litchi à la framboise, les structures de fluette à charpentée. 3 médailles d'argent (dont une très belle, à un vin hongrois, l'autre, à un grenache du Sud de la France).

Bien sûr, ce ne sont là que les impression d'un seul jury (5 jurés représentant la France (2 jurés), le Liban, la Tunisie et la Belgique.

Moralité? Pas de moralité. Il y a de bons et de mauvais rosés partout - la maîtrise technologique semble progesser un peu partout - parfois, à l"excès, avec le risque d'une uniformisation. Comme le faisait remarquer, hier, mon copain Marc, le pamplemousse a rejoint le vernis à ongles et le bonbon anglais au palmarès des arômes, les thiols disputent à l'amylique la suprématie du rosé techno.

Heureusement, il y a d'autres productions, plus typées, de vrais vins d'auteur. Bref, pas plus que les rouges ou le blancs, les rosés ne se ressemblent tous.

J'attends toujours une série de rosés de Tavel, de Bandol ou de Puglia...

13:00 Écrit par Hervé Lalau dans France, Provence | Tags : mondial du rosé | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Des artistes au Musée du Vin

Du 3 juin au 6 juillet 2013, pour la deuxième année consécutive, le Musée du Vin de Paris accueille une exposition d'art contemporain, "Des œuvres dans la vie pour accéder à l’Art plus facilement… "

Cinq artistes qui viennent de France, d’Espagne et de Montréal ont été choisis pour présenter leurs oeuvres créées tout spécialement pour le Musée du Vin: Auréa Bellera (technique mixte), Brigitte Camus (peinture), Pierre Cornudet (technique mixte), Nathalie Dumontier (peinture), Elisabeth Poiret (technique mixte).

Sur le thème du vin, chaque artiste a suivi son inspiration: la joie, la vigne, le raisin, le vin…
            
Situé à deux pas du Trocadéro, le Musée du Vin présente une collection de milliers d’objets sur la vigne et le vin exposés dans ses galeries souterraines situées dans la colline de Passy.

Anciens celliers de l’Abbaye de Passy, construite au XVème siècle, ils furent utilisés par les Frères de l’Ordre des Minimes du Couvent de Passy pour y entreposer leur vin jusqu’à la destruction de l’Abbaye par les révolutionnaires en 1789.

Aujourd’hui, le Musée du Vin propose ces espaces à la restauration, à la dégustation, aux cours d’œnologie et aux événements d’entreprise.

Musée du Vin: 5 square Charles Dickens, Paris

                                             
 



00:09 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |