05 mars 2014

Du cidre aux Vinalies

Une session de cette matinée a été consacrée aux cidres - 14 produits issues de toutes régions, des bruts, des doux, des demi-secs, des cidres de pomme et des poirés.

Le premier contact est un peu hésitant, autant j'aime le cidre comme consommateur, autant j'adore son côté désaltérant et ses arômes fruités,autant je n'ai jamais jusqu'ici songé à le déguster de manière professionnelle, comme un vin ou un alcool. D'ailleurs, faut-il le juger exactement comme un vin? Sans doute pas. La matière première n'est pas la même, le degré d'alcool et les équilibres non plus.

Ce qui rendait cet exercice aussi périlleux que motivant.

pommes-groult-01.jpg

Des pommes comme s'il en pleuvait (Photo Groult)

Je m'y suis prêté avec d'autant plus de bonne grâce que le cidre fait partie de mon enfance - j'en buvais petit dans le pays de Bray, d'où est originaire une partie de ma famille.

A la dégustation, j'ai reconnu bon nombre des arômes qui ont bercé mes jeunes années. Et pas seulement la pomme ou la poire, car le cidre, ce n'est pas que ça. Mais aussi des agrumes, des notes florales, un petit côté animal voire terreux qui n'appartient qu'à lui, un acidité, une amertume, aussi, pour certains.

Le cidre se renouvelle, actuellement. Comme ceux qui le boivent. Il se fait plus fin, plus rosé, parfois, il part à la conquête des jeunes. Il n'hésite plus à revendiquer une place sur nos tables pour autre chose que les crêpes  ou les desserts à la pomme - essayez un peu un cidre bien sec sur des fruits de mer, par exemple! Ou même sur une viande blanche...

Dans le même temps, la connaissance de la technique cidricole s'améliore, de la pomme au pressoir et au chai. Le goût de terroir n'est plus une excuse pour les défauts dans l'élaboration, on n'a sans doute jamais bu d'aussi bon cidres et aussi représentatifs de la diversité des variétés de pomme et des régions d'où elles sont issues. Saviez-vous qu'on ne fait pas du cidre qu'en Normandie et en Bretagne, mais aussi en Thiérache, dans le Maine, au Pays d'Oth, au Pays Basque, en Savoie...? 

Sans oublier, au-delà de nos frontières, l'Angleterre (où il a parfois une goût proche de la bière), les Asturies (où on le boit plat), l'Australie (un des plus gros producteurs au monde), la Belgique ou encore le Québec ses étonnants cidres de glace.

Autant de bonnes raisons - avec ou sans LoÏc - de s'intéresser à ce produit à la palette tellement plus riche qu'on ne l'imagine!

"En plus, 2013 est une très bonne année, et les première bouteilles vont bientôt arriver sur le marché", souligne Arnaud Didier. Ce Normand pur jus, oenologue de formation, sait de quoi il parle: il est chef du service Vergers et Produits Cidricoles de la Chambre régionale d'agriculture de Normandie.

Acceptons son bon augure. La dégustation des produits de 2012 (auxquels notre jury a attribué plusieurs médailles d'or) est déjà plus que prometteuse.

Alors cette année, n'oubliez pas le cidre!

00:11 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03 mars 2014

Vinalies, deuxième round

Deuxième matinée de dégustations aux Vinalies, ce dimanche.

Même jury.

Nous démarrons sur des blancs secs.

Je crois discerner un cépage rhénan. Je penche pour la Moselle. 

Pour une fois, j'ai raison: il s'agit de l'Allemagne et du Luxembourg!

Arrive une série de vins doux; je penche toujours pour l'Europe centrale; j'ai en partie raison: il y a un  vin tchèque, quelques allemands, mais aussi des vins de glace du Canada et un vin de cryoextraction du Japon (auquel ma table met une médaille d' or, moi une médaille d'argent).Je suis content d'avoir été plus réservé; je préfère la nature au congélo.

Puis viennent quelques rouges charpentés, tanniques, souvent fatigants que je situe, faute de mieux, dans le Sud-Ouest de la France ou en Amérique du Sud; j'aurais mieux fait de me taire: ils sont tous espagnols! Dont un joli Bierzo, deux Ribera del Duero décevants, usés, usants.

On se remotive pour la session de  demain!

france,vinalies,espagne,moselle

Votre dégustateur s'arrête au rouge

16:21 Écrit par Hervé Lalau dans Allemagne, France, Luxembourg, Vins de tous pays | Tags : france, vinalies, espagne, moselle | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |