15 avril 2014

Rosé d'Eté 2013 de Désiré Petit

C"était le dernier échantillon d'une dégustation de quinzaine de rosés qui ne nous avait réservé jusque là que peu de bonnes surprises. L'ami Marc Vanhellemont et moi, qui travaillions cette fois en binôme, avions juste épinglé l'excellent Luberon de La Citadelle (non, pas la Cicadelle!) et la surprenante syrah tunisienne du Domaine Phénicia.

Et voila qu'arrive le Côtes du Jura "Rosé d'Eté" 2013 de Désiré Petit. Désiré, il l'était. Mais surtout bien pinot noir, avec son joli nez de fraise écrasée, ses épices aussi. Assez vineux, il allie fraîcheur et souplesse, il est ample et long à la fois. Il termine en beauté cette séance quelque peu décevante.

rosé d'été,jura,vin,pinot noir

Photo Marc Vanhellemont

 

Il faut se rendre à l'évidence: quel que soit le succès commercial de cette couleur, tous les rosés ne sont pas bons, ni intéressants. Pas plus que dans les autres couleurs, en définitive.

Plus d'info: Désiré Petit, Pupillin

 

00:15 Écrit par Hervé Lalau dans France, Jura | Tags : rosé d'été, jura, vin, pinot noir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14 avril 2014

Contrôle de l'URSSAF au vignoble

Un viticulteur reçoit la visite inopinée d'un contrôleur de l'URSSAF. Selon certaines rumeurs, notre homme ne paierait pas correctement son personnel.

L'inspecteur : 

Je veux voir la liste de vos salariés ainsi que leurs fiches de paie.

Le viticulteur: 

D'abord il y a Manuel, l'ouvrier agricole; il travaille 35h/semaine et je le paie 400 euros / semaine plus le logement et le couvert.                                   

Ensuite il y a Christiane, la cuisinière: elle travaille 35h/semaine et je lui donne 300 euros/semaine plus le logement et le couvert.

Enfin, il y a Simplet, l'homme à tout faire; il travaille 18 heures par jour (126h/semaine); c'est lui qui fait 80% de

tous les travaux de la ferme. Je lui donne 10 euros par semaine et il paie sa nourriture et son logement. 

Le samedi soir je lui achète une bouteille de whisky et, à l'occasion, il dort avec ma femme.

L'inspecteur: 

C'est lui que je veux voir!

Le viticulteur:

Il est en face de vous. C'est moi!

 

Source: inconnue. Merci à Roger pour le tuyau.

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Tags : urssaf, vin, viticulteur, humour | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |