23 avril 2014

Limoux par monts et par bulles

A côté des églises, mises en avant par l'opération Toques et Clochers, la région de Limoux renferme un autre patrimoine, plus discret, mais aussi plus directement viticole: les cabanes de vignes. C’est lui que l’association «Entre Magrie et Cournanel» - du nom de deux villages qui en sont particulièrement bien pourvus, s’efforce de sauvegarder. 

Et de faire partager: un circuit de quelque 6 km permet au visiteur de découvrir une dizaine de ces petits chefs d’œuvre de l’habitat rural, réalisés à partir de pierres sèches, sans mortier, mais pas n’importe comment. Une cabane qui se respecte a la porte et les fenêtres orientées au Sud, à l’abri du froid de l’hiver et des grosses intempéries; elle comporte aussi un système pour récupérer les eaux de pluie, pour le vigneron et son cheval.

Limoux2.JPG

Une cabane de vigne réhabilitée par l'association (Photo H. Lalau)

Sur ce circuit, vous pourrez aussi écouter le chant de la jolie Corneilla (si elle n’est pas à sec). Et vous désaltérer assis sur la murette, à l’ombre des cyprès. Si c’est l’heure du goûter, pourquoi ne pas marier la Blanquette Ancestrale et le Gâteau de Limoux (une sorte de baba aux fruits confits). Sucre sur sucre, agrumes sur agrumes, c’est divin.

Pour le gâteau, chaque village à sa recette et son boulanger ; pour la Blanquette Ancestrale, je vous conseille celle de Taudou. Pomme, raisin mûr, raisin sec et même macvin au nez, la bouche est onctueuse, délicatement sucrée... et vive. Cette douceur et cette pureté du fruit en font le vin de goûter par excellence. 

Et maintenant, à vous d'essayer...

Limoux1.JPG

La Blanquette Méthode Ancestrale de Taudou (Photo H. Lalau)

Sous la vieille lune de mars…

Pour rappel, la Blanquette de Limoux Méthode Ancestrale est obtenue à partir du seul cépage Mauzac. La fermentation se fait en bouteille, au gré de la nature; les moûts fermentent jusqu'à l'obtention d’environ 6% d’alcool/vol.  

La mise en bouteilles est ensuite effectuée au mois de mars, au moment de la vieille lune, ou lune descendante. C’est alors que le vin prend sa mousse.

Ce produit très ancien se fait rare, concurrencé qu'il est, à Limoux même, par la Blanquette méthode traditionnelle (à base de Mauzac également, mais refermentée), et Le Crémant, majoritairement issu de Chardonnay.

 

22 avril 2014

Lost in Wine, lost in time

A Carcassonne, la semaine dernière, j'ai rencontré une jeune blogueuse, Nina Izzo, qui tient le blog Lost in Wine.

Une fille sympa, toute simple, qui s'étonne presque d'être là - bien qu'elle ait à son actif un BTS viti et qu'elle poursuive des études de commerce du vin; avec, en ce moment, un stage en entreprise. Elle a pris des congés pour déguster à Languedoc Millésimes - si c'est pas de la conscience professionnelle, ça!

lost in wine,blog de vin,nina izzo

Nina Izzo

Bien que n'étant pas de la même génération, nous nous sommes découverts quelques amis en commun, et même des irritations en commun. 

Toutes proportions gardées (car je n'ai jamais eu son frais minois), Nina m'a rappelé mon entrée dans le monde du vin. De la modestie, un peu d'inconscience, et puis la volonté d'exister, de se faire une petite place. 

Je ne doute pas de son avenir dans ce secteur, pour autant qu'elle arrête de douter d'elle-même! Elle en sait bien plus que moi à son âge. Seule inconnue, et de taille: la presse du vin existera-t-elle toujours dans 20 ans? Mais il n'y a pas que la presse dans le vin.

Quant à son blog, un seul reproche: la fréquence des billets.

Bon, c'était ma minute Pygmalion...

Oubliez tout ça, Nina, et faites comme vous le sentez!

00:39 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : lost in wine, blog de vin, nina izzo | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |