19 juin 2014

Lo Domeni de Pierre Pradel, un Cahors bien enraciné

Au domaine Lo Domeni, route des Vieilles Vignes, à Caillac, les racines sont longues. Celles des vignes puisent dans les sols des troisièmes terrasses de la vallée du Lot; celles de Pierre Pradel, le propriétaire, dans l'héritage occitan, et de manière plus familiale, dans celui de son père, ancien régisseur au château Lagrézette. Les vignes de Lo Domeni (8 ha) sont d'ailleurs imbriquées dans celle du château.

Pierre fait à peu près tout tout seul. Sa gamme est assez courte - un rosé, deux rouges, plus une cuvée "pour se faire plaisir".

Quant à moi, tout m'a fait plaisir, ici - les vins, la démarche, la sincérité du bonhomme. 

cahors,lo domeni

Pierre Pradel (Photo H. Lalau © 2014)

Lo Domeni Le Côté Rosé 2013

Cette cuvée, Pierre l'a conçue pour lui seul, au départ - c'est un rosé de pressurage direct qui assemble Merlot et Malbec. La réaction des amis l'a convaincu d'en faire sur une plus grande échelle, et de la commercialiser. 

Belle robe saumonée, assez soutenue. Le nez marie fraise et framboise, la bouche est assez grasse, avec en finale la légère amertume d'un zeste de pomelo. Ce Côté Rosé  conviendra aussi bien à l'apéro qu'à table. 15/20.

Lo Domeni Cahors Le Clos 2012

La cuvée séduction. Un nez très flatteur de cerise noire et de mûre, avec quelques notes florales, des tannins fins et super arrondis, Sa Majesté le Malbec dans ce qu'il a de plus affable, de plus flatteur - mais les cailloux roulent dans son accent, comme aurait dit Nougaro… Quelle belle structure sous le fruit! 16/20

Lo Domeni Vendémia 2011

Le Seigneur cadurcien a revêtu son large manteau d'apparat - manteau de chêne, en l'occurrence. Heureusement, il laisse bien voir ses formes. J'aime son fruit noir (cassis, mûre) et ses notes de pinède, au nez; en bouche, ses épices, son côté chaleureux, sans être alcooleux. Ses tannins enrobés, la poigne de fer dans le gant de velours. J'ai pensé à un beau Pic Saint Loup, ou à un Montpeyroux - l'héritage languedocien, là encore? Plus sûrement, la patte du vinificateur, qui aime les vins solides, pas gros, non, juste bien enveloppés. La fraîcheur mentholée de la finale fait complètement oublier ses 14 degrés. 15/20

cahors,lo domeni

La cuvée Vendémia (Photo H. Lalau © 2014)

Lo Domeni Cuvée V 2012

Ici, Pierre Pradel cherche l'ultime expression de ses raisins, qu'il sélectionne grain par grain. 

Cette année, ils lui ont offert un plein panier de burlats bien mûres, avec en attaque de bouche, beaucoup de corps, mais aussi de souplesse; en finale, les tannins paraissent encore un peu serrés, mais il y a de la fraîcheur, c'est un vin à attendre encore. 14,5/20

cahors,lo domeni

 Chez le voisin de Lagrézette (Photo H. Lalau © 2014)

 

Contact: Pierre Pradel, +33 5 65 22 84 89

08:46 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Tags : cahors, lo domeni | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16 juin 2014

Vendéen et Méridional… le rosé de Mourat

Moi, dans ma réforme des régions, j'aurais bien vu la Vendée avec le Poitou.

Non que je sois nostalgique des provinces du ci-devant Royaume de France, mais je trouve qu'elle y a plus sa place que dans les Pays de Loire et le Centre, avec la Loire Atlantique, qui, elle-même... 

Mourat.JPG

Je l'aurais même vue autonome. Comme la Corse. Les Vendéens ont un côté insulaire. Irréductible ou indécrottable, selon vos opinions.

Qu'importe, puisque l'excellente maison Mourat a choisi pour cette cuvée de rosé la bannière de la Loire Méridionale. Un concept amusant - à ce compte-là, Sancerre est encore plus méridional!

La composition du vin aussi est étonnante: le pinot bourguignon y côtoie le gamay beaujolais... et la négrette frontonnaise. Où peut-on bien trouver ce genre d'attelage, si ce n'est à Mareuil?

Mourat en tire un chouette rosé à la fois floral (violette) et fruité (groseille et fraise garriguette, avec une bouche croquante et très vivante, pleine de sève et et de jus, et de jolis tannins qui craquent sous la langue. 

Un coup de coeur. Le coeur vendéen, bien sûr.

00:11 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |